LE FORUM DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA DEMOCRATIE S\’EST TENU A CET EFFET LE 09 MARS 2012 A YAOUNDE.SOUS LA DIRECTION TECHNIQUE DU Dr.HILAIRE KAMGA.RECTIONS ET PROPOSITIONS. 

 

 Les prochaines échéances électorales au Cameroun se dérouleront dans la transparence. C’est  du moins ce qui ressort de la Concertation Nationale de la Société civile sur le Code électorale, tenue à l’hôtel Felydac de Yaoundé le vendredi 09 mars 2012.La rencontre de Yaoundé s’est voulue un cadre d’échanges et d’harmonisation des différentes propositions formulées dans le respect des principes éthiques intellectuelle et de démocratie. Les Organisations de la Société civile sont ainsi engagées dans un processus de veille et d’éveil dont la suite permettra de jauger le niveau de la démocratie camerounaise.

\"Dr.Hilaire

Le Dr.Hilaire Kamga.Un engagement patriotique.

 

 Ce Forum a servi de cadre adéquat pour les participants de détecter et de corriger toutes les faiblesses de l’ « ancien » code électoral, ou des anciens textes régissant les élections  au Cameroun. Selon Me Ali coordonnateur de cette concertation et Coordinateur national du syndicat national des travailleurs ruraux du Cameroun, « le fait d’éliminer tous les cas de dysfonctionnement du processus électoral constitue un gage pour un scrutin sain ».Pour madame  Cyrille Rolande Bechon Directrice Exécutive de l’ONG Nouveaux Droits de l’homme, membre du Forum, cette Concertation est « une étape cruciale d’une revendication qui a commencé depuis plus d’une dizaine d’années. Il s’agit d’un plaidoyer pour l’élaboration et l’adoption d’un code électoral unique au Cameroun ».Les Organisations de la Société Civile présentes à ce cette concertation se sont engagées à « contribuer efficacement à l’élaboration du code électoral unique très attendu par tous les camerounais ».

Pour le Dr. Hilaire Kamga Directeur technique de cette première Concertation Nationale de la Société Civile sur le code électoral unique(CONASC), « La construction d’un Code électoral est l’élément central d’un processus électoral crédible…Nous avons l’obligation d’aider M. Biya Paul en fin de règne à doter notre pays d’une base de conduite des élections crédibles ».Le Dr. Hilaire Kamga estime que « Si le gouvernement a un projet de texte portant code électoral qu’il ait le courage de soumettre ce texte à la critique des experts de la Société Civile. C’est la seule démarche fiable susceptible de crédibiliser les consultations  prescrites par le Président de la République ».La concertation de Yaoundé avait donc également pour but de « faire des suggestions crédibles  au Premier Ministre » et mettre en place un « Comité de veille citoyenne sur le Code Electoral ».Le Dr. Hilaire Kamga précise que « Ce Comité d’experts devrait traquer l’introduction d’un projet de Code Electoral au parlement et procéder au décryptage nécessaire en vue de permettre aux députés d’être assez outillés  pour ne pas valider un mauvais Code Electoral. »

\"CONASC\"

Les participants au Forum du 09 Mars 2012 à Yaoundé.

 

Il faut noter que le Forum de la Société Civile sur la Démocrite est un regroupement d’Organisations  dont l’un  des objectifs a trait à la démocratie et à la bonne gouvernance. Depuis sa création il y a deux ans, ce Forum ne cesse de « contribuer à travers les plaidoyers à l’amélioration des institutions qui gèrent l’expression démocratique au Cameroun ».

EPN

 

PUBLICITE: INSEREZ VOTRE ANNONCE PUBLICITAIRE ICI.

Contactez nous Tel: 00237 99843976.

Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

 

 

 

One Reply to “CAMEROUN:POLITIQUE:DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE RECLAMENT UN VERITABLE CODE ELECTORAL UNIFIE.”

  • Domtcheu Alexandre
    Domtcheu Alexandre
    Reply

    Soucieux d’avoir et de disposer au Cameroun d’un véritable cadre de  démocratie pour tous, le président Paul Biya a déjà commencé à mettre  sur pied avec les différentes concertations
    des uns et des autres, des leaders des partis politiques, la  société civile pour avoir un code électoral unique, et c’est une grande occasion que démontre Paul Biya de sa détermination à
    faire de notre système électoral le plus transparent possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.