ILS ONT COMMENCE A PERCEVOIR LEURS DROITS HIER 12 MARS 2012.LE PLUS GROS MONTANT PERCU EST DE 2MILLIONS 500 MILLES FCFA.QUI L\’A PERCU?

 

Beaucoup d’animation hier dans les locaux de la Société Civile Camerounaise de l’Art Musical(Socam).Et les nombreux artistes rencontrés au siège de cette société de droits d’auteurs avaient chacun un sourire en coin. La Présidente du Conseil d’Administration(PCA), madame Odile Ngaska très sollicitée et visiblement préoccupée pour un bon déroulement de cette répartition, a pu nous accorder un bref entretien au cours duquel, l’on apprendra que ce sont au total 791 artistes qui  sont concernés par cette répartition des droits d’auteurs et droits voisins. Ainsi sur les 153 Millions 972000 FCA à partager, plusieurs artistes se sont retrouvés avec des montants importants par rapport aux précédentes répartitions

\"Anne

Anne Marie Nzié.Grande voix de la musique camerounaise.

 

Selon madame la PCA, le plus gros montant perçu est de 2millions 500 FCFA, tandis que le plus petit montant perçu par un artiste est de 25000 FCFA. Mais madame Odile Ngaska a préféré ne pas révéler à la presse les noms des heureux bénéficiaires : « Je n’ai pas l’autorisation de donner leurs noms. Parce que ce sont leurs salaires. C’est l’artiste lui-même qui pourra se présenter à la presse pour déclarer en toute liberté son montant. » lance la Présidente du Conseil d’Administration de la Socam, visiblement satisfaite du bon déroulement de cette opération et de l’écho favorable auprès des artistes. Madame Odile Ngaska précise que les montants perçus par les artistes devraient être encore plus valorisés si tous les usagers payaient les droits d’auteurs .Un doigt accusateur est ainsi pointé sur toutes les radios et télévisions privées du pays qui jusqu’ici ne payent pas encore les droits d’auteurs malgré la forte consommation et l’utilisation des œuvres musicales par ces médias. Idem pour plusieurs bars, snack, stations d’essences hôtels, boite de nuit, les entreprises de téléphonie mobile etc. « Si tous ces usagers payaient les droits d’auteurs, les artistes camerounais devraient vivre encore mieux» ajoute madame Odile Ngaska.

Réagissant au sujet de la sanction infligée aux artistes Ben Decca et Lady Ponce, à savoir une amende pécuniaire de 1 million de FCFA chacun, la Présidente du Conseil d’Administration  qui dit être avant tout « fan » de ces « grands » artistes précise que ces derniers ont la possibilité de faire des recours, en écrivant au Conseil d’Administration, dans les 15 jours à compter de la date de la sanction. Pour elle la Socam attend beaucoup de ces artistes : « Ce sont des grands artistes. Il ne faut pas qu’ils soient de mauvis exemples ».

On peut donc espérer  voir dans les jours à venir Ben Decca Lady Ponce et autres Atango de Manandjama, JB Tchoula reprendre sereinement leurs activités dans cette maison qui est aussi la leur. A condition bien sûr que chacun reconnaisse humblement sa faute son rôle et  sa place.

EPN et PLN

 

ANNONCE: FAITES VOTRE PUBLICITE ICI.

Contactez nous: Tel: 00237 99843976. Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.