CE MOUVEMENT D\’HUMEUR AURA LIEU DEVANT LES SERVICES DU PREMIER MINISTRE CE 15 MARS 2012.LE PREFET DU MFOUNDI SAISI.VOICI LEURS REVENDICATIONS.

 

Les 417 temporaires de l’actuel ministère des domaines  du cadastre et des affaires foncières ont décidé de passer à la vitesse supérieure pour faire entendre leurs voix. Rassemblés au sein d’un regroupement baptisé « Collectif  417 », ils ont pour objectif de pousser le gouvernement à régulariser leur situation. Dans leur « avis de grève de la faim » adressé au préfet du Mfoundi le 12 mars 2012 et parvenu à notre rédaction, le collectif des 417 temporaires non recrutés indique que cette grève de la faim se déroulera « à partir de jeudi le 15 mars 2012 jusqu’à la régularisation de nos droits ».Dans la correspondance adressée au préfet du Mfoundi,(Le Mfoundi est le département siège des institutions de la République),ils expliquent que « En 2008  par diverses notes ministérielles nous avons été recrutés au MINDAF.Depuis 2010 nous sommes sans rémunération et non contractualisés. Pendant que nous attendons la concrétisation des espoirs autorisés par la hiérarchie, nous sommes remerciés sans notification de cessation de service ni paiement de nos droits(27 mois d’aérés de salaire, prime de bonne séparation, réparation du préjudice causé).

 \"PM\" 

 M.Yang Philemon. Premier Ministre Chef du gouvernement:

 Il faut faire quelque chose pour ces camerounais.

Des faits graves qui montrent à quel point ces jeunes camerounais ont été exploités par certains responsables de l’administration qui leur ont pourtant promis une régularisation de leur situation. Mais l’arrivée d’un nouveau ministre dans ce secteur leur  a plutôt été défavorable.

Car dans sa correspondance du 02 mars 2012 ayant pour objet « Libération des temporaires du Ministère des domaines du cadastre et des affaires foncières »,le chef de ce département ministériel instruit le secrétaire général, l’inspecteur général, les conseillers techniques les directeurs, les chefs de structures rattachées au secrétariat général, les Délégués Régionaux et départementaux de « procéder sans délai à la libération des personnels temporaires en service dans vos structures respectives et d’inviter ces derniers à attendre dans le calme et le civisme républicain l’aboutissement des démarches entreprises».Les 417 temporaires ainsi chassés du MINDCAF disent que l’attente devient encore trop longue surtout, soutient Lionel Ayangma(le porte parole) du collectif, « Beaucoup parmi nous ont dans cette attente différée, laissé passer de multiples opportunités et ont atteint l’âge limite des concours ».Le collectif des temporaires du Mindcaf indique avoir même été utilisé pour la formation des nouvelles recrues de l’Opération de recrutement des 25000 jeunes à la fonction publique. Ils disent avoir déjà saisi le Chef de l’Etat. Le nouveau ministre  des domines du cadastre et des affaires foncières Jacqueline Koung A Bissiké et le Premier ministre Chef du gouvernement Yang Philémon vivement interpellés interpellés.

 

Ericien Pascal Nguiamba

 

ANNONCE IMPORTANTE: INSEREZ VOTRE PUBLICITE ICI

Contactez notre Rédaction: Tel: 00237 99843976 Email: yaoundeinfos@yhoo.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.