SON PARCOURS EST EXCEPTIONNEL ET INSPIRE RESPECT ET ADMIRATION.QUI EST-ELLE?
 
Madame Nankam Jeanne Marie est non seulement Adjoint au maire de Douala 3ème, mais également présidente de l’Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du peuple Camerounais(OFRDPC) WOURI 3, Trésorière du Réseau des Femmes Maires du Cameroun(REFEMAC) et  chevalière du mérite camerounais. C\’est une femme infatigable qui a choisi de se mettre corps et âme au service de  sa mairie et de son pays.

\"Maire 

Madame Nankam Jeanne Marie.Femme dynamique,

Femme d\’action.

Ainsi sur  instructions de sa hiérarchie,  madame Nankam Jeanne Marie est descendue sur le terrain pour échanger et surtout  motiver les couples restés longtemps dans le concubinage à une prise de conscience sur l\’importance de l\’acte de mariage pour le mari et  les enfants. C\’est ainsi qu\’elle a organisé les mariages collectifs le 3 Mars 2012 à la mairie de Logbaba. Son but étant de ne voir défiler dans son carré que des femmes mariées. Il était donc question pour elle de rompre  avec les vieilles habitudes du passé notamment le désordre dans les rangs causé par  les femmes célibataires. Consciente du volume du travail à réaliser, madame  Nankam lance un appel au gouvernement afin de lui venir en aide pour la parfaite réussite de l\’opération « un enfant un acte de naissance ».Aujourd’hui  plusieurs enfants vivant dans les rues  er dont les parents sont décédés ou encore ceux vivant avec leurs grands parents  ont tous droit à l\’éducation. Mais beaucoup parmi eux se retrouvent généralement sans acte de naissance lorsqu\’il faut présenter le concours d\’entré en 6è et le Certificat d’Etudes Primaires. Un véritable préjudice moral pour cette catégorie d\’enfants. Madame Nankam n’hésite pas de faire part au public les problèmes que traverse la mairie de Douala 3è dont la gestion est rendue difficile à cause de la présence de trois partis politiques (RDPC, SDF, et L\’UNDP).D’où certains blocages observés dans la prise de décisions.
L’absence de la mairie de douala 3è au défilé de la 27è édition de la journée internationale de la femme le 08 mars 2012 s’explique par l’absence des fonds demandés à la Communauté urbaine de douala par le maire Oumarou Fadil dans le but de mobiliser ses troupes et de leur distribuer le tissu.
Sur le phénomène des enlèvements des enfants dans les hôpitaux camerounais, madame Nankam estime que ces actes tirent leur origine des différents avortements des jeunes filles contraintes à faire face aux grossesses  indésirées. Ayant finalement pris conscience de la nécessité d’avoir un enfant mais ne pouvant plus en faire, sont obligées d\’aller voler les enfants des autres. D’où l’appel à plus de vigilance lancé aux femmes par cette dame de cœur.
Par ailleurs Mme le maire lance un appel aux femmes à beaucoup de respect dans leur différent foyer et à celles qui vivent encore en concubinage de se rapprocher d\’elle afin de bénéficier gratuitement de l’opération des  mariages collectif qu\’elle organisera à la mairie de Douala 3è au mois de Mai prochain. C\’est une façon pour le 4è adjoint au maire de Douala 3è de rendre les populations de son unité administrative encore plus  responsables et matures. Et pour elle, c\’est dans la paix que la mairie de douala 3è pourra accompagner efficacement le Chef de l’Etat Son Excellence PAUL BIYA  dans sa politique des grandes réalisations qui vise à faire du Cameroun un pays émergent à l\’horizon 2035.

Innocent Rodrigue Mamia
(Correspondant à Douala).

Pour contacter notre Rédaction et Service commercial:

Tel: 00237 99843976.Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.