VOICI POURQUOI LA JEUNE JOURNALISTE STEPHANIE DONGMO A CLAQUE LA PORTE DE CE QUOTIDIEN PRIVE HIER 22 MARS 2012.LE DEBALLAGE.

 « Bonjour, juste pour vous annoncer que je ne fais plus partie des effectifs du journal Le Jour. Bien à vous.», c’est le message que les membres de l’Association des journalistes culturels du Cameroun ont reçu en exclusivité dans l’après -midi d’hier jeudi 22 mars 2012.La nouvelle a vite fait le tour des rédactions et le téléphone de la jeune journaliste n’a cessé de crépiter.

\"Stephanie1\"

La jeune journaliste Stéphanie Dongmo.

Toujours dans …l\’Art.


Jointe au téléphone par la rédaction de yaoundeinfos.com, Stéphanie Dongmo a dévoilé à chaud les premières raisons de sa démission du Journal Le Jour : « Depuis qu’on a nommé un nouveau coordonnateur de la Rédaction, en janvier, l’ambiance est vraiment pourrie. Une ambiance faite de suspicion, d’intrigues et de médisance ».Elle ajoute qu’«Au lieu de continuer à travailler dans cette ambiance, pour ma santé, j’ai préféré aller rester chez moi ».Pour la journaliste qui était jusque là Chef de la rubrique Arts, Spectacles et Médias, cette ambiance n’était plus bonne pour son travail. Voilà pourquoi dit-elle « J’avais même prévu démissionner depuis », preuve de l’ampleur des tensions et autres coups bas orchestrés contre cette jeune journaliste qui vient de séjourner à Paris où elle a suivi un stage de perfectionnement. Elle a par ailleurs séjourné récemment au Burkina Faso lors du Fespaco et au Benin dans le cadre de ses activités cinématographiques. Des initiatives parfois personnelles qui ont sans doute apporté une certaine plus value au journal de Haman Mana.

A la question de savoir  dans quelle rédaction  elle compte à présent déposer ses valises, Stéphanie Dongmo réagit avec assurance : « Je ne m’inquiète pas pour mon avenir professionnel. J’ai confiance en mes capacités. Maintenant je vais me consacrer à mes activités associatives et à Mosaïques(Le mensuel de l’association des journalistes culturels du Cameroun) en attendant de trouver une place dans une nouvelle rédaction. Je vais également me consacrer au cinéma numérique ambulant et à d’autres activités que je mène ».

\"Stephanie2\"

Stéphanie en entretien avec S.E Bruno Gain Ambassadeur

de France au Cameroun.


Titulaire d’une Licence en Sociologie et d’un BTS en journalisme, Stéphanie Dongmo, après son départ de la Radio TBC à Yaoundé, a commencé à travailler (comme stagiaire) avec Haman Mana quand celui-ci éditait encore sa version de Mutations. Stéphanie Dongmo fera ainsi partie de l’équipe qui lancera le tout premier numéro du journal Le Jour, le 17 septembre 2007.Elle va bénéficier de la confiance de son patron Haman Mana qui reconnait et récompense son talent et sa passion pour les arts et la culture en la nommant Chef du desk Arts, Spectacles et médias. Mais l’arrivée d’un nouveau coordonnateur de la Rédaction au journal Le Jour a eu un impact négatif sur la carrière de la jeune journaliste culturelle. Car même si elle refuse de l’évoquer, des sources internes indiquent que le torchon brulait depuis entre Stéphane Tchakam, et Stéphanie Dongmo qui « ne s’entendaient pas ». Une source précise que le nouveau coordonnateur de la rédaction avait même déjà décidé de  limoger  la journaliste de son poste de Chef du desk culture. Tout le monde le sait, Stéphane Tchakam, qui a d’abord travaillé à Cameroon tribune avant de démissionner pour Le Jour, est un amoureux de la culture. A t-il tout simplement voulu reprendre le contrôle de ce service pour revenir à ses anciens amours ? C’est la question que beaucoup de confrères se posent depuis hier. Surtout quand on sait que Stéphanie Dongmo est outre Présidente du Cinéma Numérique Ambulant(CNA) Cameroun mais aussi et surtout Secrétaire générale de Camac (Cameroon Art critics), l’Association des journalistes culturels du Cameroun. Et en signe de reconnaissance, elle remercie « toutes les personnes qui ont cru en moi et m’ont permis d’avoir foi en l’avenir. Je remercie particulièrement Xavier Luc Deutchoua, ancien Rédacteur-en-Chef du Jour qui m’a pratiquement tenu par la main pour me permettre de grandir dans mon travail ».On espère voire cette jeune journaliste, dynamique, rebondir dans une autre rédaction crédible du pays.

 Ericien Pascal Nguiamba

 

PUBLICITE: FAITES VOS ANNONCES A PETITS PRIX ICI.

Pour contacter notre Rédaction.

Tel: 00237 99843976.Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

One Reply to “CAMEROUN:MEDIAS:LE CHEF SERVICE CULTURE DU JOURNAL LE JOUR DEMISSIONNE.”

  • RICHIE EN-DADA
    RICHIE EN-DADA
    Reply

    Tiens bon stéph t’es forte cultivée et ambicieuse tu rebondiras très bientôt.On ne demande pas le challenge à un faible;seuls les champions ont des challengeurs.Tu es un championne le tenant
    du titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.