SA MAJESTE FÔ NAB NGO I NANA SUNJIO AGNES ETAIT FACE A LA PRESSE LE 22 MARS 2012 A YAOUNDE.VOICI SES GRANDES AMBITIONS .

 

C’est au Musée la Blackitude à Yaoundé que s’est tenue la rencontre avec les hommes des médias. Sa Majesté Fô Nab Ngo I Nana Sunjio Agnès qui a été élue pour un mandat de trois ans à la tête de la Représentation Régionale Afrique centrale d’Africom au terme des élections qui se sont déroulées du 04 au 30 novembre 2011, compte en 2012 mettre sur pied un réseau des professionnels des musées de l’Afrique centrale.

\"SA

Sa Majesté Fô Nab Ngo I Nana Sunjio Agnes,répondant

aux questions des journalistes à Yaoundé.


Elle s’engage aussi à créer un répertoire des Musées de la sous région Afrique centrale ; encourager les jeunes aux pratiques culturelles et muséales ; renforcer la coopération entre les comités nationaux et les ministères en charge des questions liées au patrimoine culturel. La nouvelle Représentante Régionale Afrique centrale d’Africom compte aussi contribuer à la lutte  contre le trafic illicite des biens culturels ; encourager les recherches et les publications sur les musées en Afrique centrale ; favoriser l’accès au musées pour les jeunes et les femmes à partir de activités artistiques et culturelles ;considérer la culture comme secteur prioritaire dans les stratégies de développement des pays de la sous région Afrique centrale et encourager les Etats à créer les différentes filières muséales et patrimoniales dans les enseignements supérieurs.

La nouvelle Représentante Régionale Afrique centrale d’Africom, propriétaire du Musée la Blackitude à Yaoundé, veut ainsi montrer le savoir, le savoir faire et les talents du continent africain aux yeux du monde. Dans son pays le Cameroun, qui compte une vingtaine de Musées, son action durant les trois années de son mandat (qui prend fin en 2015), devra bénéficier plus encore du soutien des autorités en charge de la culture.

Mais aussi des autorités traditionnelles comme l’indique Sa majesté Nenkam Ngokseu Richard, notable de la chefferie Bagangté dans la région de l’ouest Cameroun qui estime que « la distinction de sa majesté est une initiative qui est de nature à promouvoir notre culture et nous en tant que garant de l’autorité traditionnelle nous ne saurions rester indifférents par  rapport à cela, nous ne pouvons que soutenir protéger et nourrir toutes ces ambitions que Sa Majesté voudrait bien développer pour notre pays tout entier. D’ailleurs la culture occupe une place primordiale dans les objectifs de l’Unesco pour le millénaire prochain, alors une initiative comme celle-ci doit être soutenue aussi bien par le gouvernement camerounais que par les forces vives et les autorités traditionnelles ».

Il faut dire qu’Africom est né à la suite d’une série de réunions intitulées « Quels Musées pour l’Afrique ?patrimoine en devenir, organisé par le Conseil International des Musées au Benin au Ghana et au Togo en 1991.Africom  a donc pour ambition de contribuer au développement des sociétés africaines en stimulant la vocation des musées en tant que générateurs de culture et agents de cohésion culturelle. Sa Majesté Fô Nab Ngo I Nana Sunjio Agnès, à travers son élection à cette importante fonction, honore ainsi son pays le Cameroun et toute la Sous Région Afrique centrale.

 Ericien P.Nguiamba.

 

PUBLICITE: FAITES VOS ANNONCES A PETIT PRIX ICI.

Contactez nous Tel: 00237 99843976

Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.