UN ATELIER DE CONCERTATION ENTRE LES ACTEURS DE LUTTE CONTRE L\’EXPLOITATION FORESTIERE ILLEGALE ET LES MEDIAS S\’EST TENU LE 13 AVRIL 2012 A YAOUNDE.UNE INITIATIVE DE JADE CAMEROUN.LES OBJECTIFS DE CETTE RENCONTRE.

 

Cet atelier de concertation a été organisé dans le cadre du projet MIF, Mieux Informer sur le FLEGT et la législation forestière. Le Projet MIF mis en œuvre par Jade (Journalistes en Afrique pour le Développement) et son partenaire français Ouest Fraternité et financé par la Commission Européenne, vise à Rapprocher les journalistes des acteurs de l mise en œuvre de l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux(FLEGT) pour un meilleur accès à l’information.

\"Etienne

M.Etienne Tasse, Coordinateur du Projet, pendant l\’atelier de

Yaoundé.


L’atelier de Yaoundé visait aussi à former les journalistes en vue de les doter de compétences nécessaires pour produire des articles et des émissions de qualité professionnelles irréprochables sur l’exploitation forestière illégale et le commerce qui y est associé. Il s’est également git de sensibiliser les journalistes sur l’APV FLEGT et la législation forestière, et de produire et diffuser des articles et des émissions d’information sur l’exploitation forestière illégale et vulgariser l’APV FLEGT et la législation forestière.

10 journalistes de Radio et 05 journalistes de presse écrite ont participé à cet atelier de concertation qui  également connu outre la participation d’Etienne Tasse Responsable de Jade Cameroun, mais également celle de Serge Poirot, journaliste de Ouest France, de Io-Kerstin Schmid, Représentante de l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne, de Salomon Janvier Belinga point focal APV FLEGT au Ministère de Forêts et de la Faune(Minfof),et des responsables des associations et Ongs actives dans le secteur forestier, des opérateurs économiques de la filière bois, des gestionnaires des forêts communautaires.

\"Jade

Photo de famille des participants.


Selon Etienne Tasse son  coordinateur, le Projet « Mieux Informer sur le FLEGT et la législation forestière » vise à terme à « favoriser la diffusion régulière, en français et en langues locales, des informations sur la mise en œuvre du dispositif de l’accord sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux, et sur les violations de la législation forestière ».Il faut noter que  l’exploitation forestière illégale  est favorisée par le silence qui l’entoure et la maîtrise approximative de la législation par certains acteurs.

Ericien P.Nguiamba.

 

PUBLICITE:

PUBLIEZ VOS ANNONCES COMMERCIALES ICI.

Pour contacter la Rédaction: Tel: 00237 99843976

Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

One Reply to “CAMEROUN:EXPLOITATION FORESTIERE ILLEGALE:LES MEDIAS S\’IMPLIQUENT DANS LA LUTTE.”

  • Irène Sidonie Ndjabun
    Irène Sidonie Ndjabun
    Reply

     Cette initiative est une bonne chose, car il est impoortant d’armer les médias en leur apportant
    les outils nécessaires à la compréhension de l’exploitation foretière et la gestion des activités y afférentes.

    En retour, les journalistes doivdent s’approprier ces informations pour leurs investigations sur le
    terrain. La maîtrise des politiques sectorielles, et des procédures d’exécution est un prélable qui facliite le travail de terrain, et permet de déceler les bonnes et les mauvaises
    pratiques. 

    Je souhaite que nous journalistes cessions d’être ces caisses de résonnances qui se cotnentent de
    relayer les études menées par ces mêmes organsiations naitonales et intrnaitonales qui nous forment à mieux évaluer leur actions dans leur domaine d’activité respectives.

    Je voudrai signaler que cette session de formaiton est la ennième du genre, car moi-même, j’ai pris
    par à plusieurs entreprise similaiers au cours des années antérieures. Il est temps que nus nous donnions les moyens de nos actions pour une meillerue information de nos poopulaitons qui ont soif
    d’inormations saines sur tout ce qui se passe autour d’elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.