HIER CHEF DE SERVICE POLITIQUE ADJOINT,AUJOURD\’HUI CHEF DU SECRETARIAT DE REDACTION A LA RADIO NATIONALE, BLAISE TESTELIN NANA DEVOILE SON PARCOURS, SES PROJETS ET AMBITIONS.REVELATIONS.

 

Le décor et le confort de son bureau, situé au premier étage de la Maison de la Radio à Yaoundé, illustrent sans conteste l’esprit d’esthétique qui caractérise le Chef du Secrétariat de Rédaction de la Radio nationale. Ce grand « passionné de radio » d’une humilité débordante va jusqu’à proposer et à servir lui-même le café à son visiteur.

\"BT

Blaise Testelin Nana, le Chef du Secrétariat de Rédaction du Poste

 National de la CRTV.

 

Blaise Testelin Nana, fait partie des journalistes qui ont embrassé ce métier par passion. Pur produit de la série C (il est titulaire d’un baccalauréat C), le jeune Chef de classe impressionnait déjà ses camarades  au Lycée par ses « belles paroles » en public. « Je prenais un soin particulier à m’assurer que ma prise de parole était débarrassée de toute imperfection de toute souillures »dit-il. Il s’assurait toujours de parler « de manière salubre ».Après l’obtention de son baccalauréat, il  opte pour une formation en sociologie à l’université et se spécialise en Sociologie de la communication. Après la  Licence, il décroche son Diplôme de Maitrise dans le domaine des Sciences de l’information et de la communication. Aujourd’hui Blaise Testelin Nana est Journaliste-Chercheur puisqu’il est actuellement  étudiant de l’Unité de Formation Doctorale de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication(ESSTIC) de l’Université de Yaoundé II Soa.

Ses premiers pas à la radio remontent à 1993 à la chaine urbaine Suellaba FM105 à Douala qui avait à peine un an d’existence. Il y a collaboré pendant près de 6 ans. Par la suite il sera recruté formellement à travers un concours lancé en novembre 1999. Blaise Testelin Nana fait un bref passage à la FM94 à Yaoundé puis débarque à la Chaîne Mont Cameroun FM à Buéa où il passera 5 années et demie avec en prime un poste de chef de service. Il revient à Yaoundé, cette fois à la Direction des Programmes de la télévision nationale. Il travaille dans le lancement de l’émission matinale « Bonjour » en qualité de reporter. Il anime aussi l’émission de divertissement « Evasion ».

Mais comment s’est-il donc retrouvé à la Rédaction du Poste National (appellation locale de la  Radio nationale)? Blaise Testelin Nana réponds avec sincérité : « J’arrive à la Direction de l’Information Radio à travers la sollicitation du Rédacteur-en-chef François Marc Modzom qui m’écoutait qui me suivait à la télévision avec attention. D’ailleurs il suivait beaucoup l’émission « évasion » qu’on m’avait demandé de présenter à l’époque. Il me disait toujours, c’est bien, mais lorsqu’on suit votre bagage, lorsqu’on vous écoute, on se rend compte que vous êtes doté d’un bagage qui vous donne droit de cité à la salle de rédaction du poste national. Et c’était toujours avec beaucoup d’humour qu’il me demandait ce que j’attendais pour pouvoir rejoindre ma place naturelle. J’y suis donc arrivé d’abord au titre d’une collaboration et par la suite j’y ai été affecté en 2007 ».Il a ainsi d’abord collaboré dans le magazine Dimanche Midi, et a assuré la présentation du journal de Minuit. En janvier 2008, Blaise Testelin Nana est nommé Chef de Service Politique Adjoint de la Radio nationale. Il devient ainsi le présentateur de l’émission « Politude » avec le concours de sa « fille » Chetah Bille « Elle m’appelle son père » précise t-il.

Cette émission lui permet de se rapprocher d’avantage des milieux politiques, des membres du gouvernement, les leaders des partis politiques, les magistrats municipaux, les personnalités du monde diplomatique, les responsables d’Elecam etc.Le 4 mars 2011, il est nommé Chef du Secrétariat de Rédaction Radio.

Mais bien qu’officiant maintenant à la Radio nationale, Blaise Testelin,par ailleurs Président du Réseau des Journalistes Camerounais sur la Décentramlisation, n’a pas abandonné totalement la télévision : « Il m’arrive d’animer l’émission des partis politiques « Espace politique » dont la version débat est diffusée tous les derniers jeudis du mois sur l’antenne TV de la CRTV et tous les deniers vendredis du mois sur l’antenne radio. C’est une émission radio télévisée ».dit-il. Tout humblement encore, le journaliste politique dévoile l’origine de cette marque de confiance à son endroit : « je crois que je dois cela au Directeur Général de la CRTV Amadou Vamoulké qui un jour m’a dit qu’il suivait cette émission avec beaucoup de plaisir d’autant plus qu’à son avis je faisais désormais montre d’une  maturité qui me manquait au départ ».Alors Blaise Testelin s’il fallait choisir entre la Radio et la télévision ? « Je crois que je suis un passionné de radio mais je n’ai rien contre la télé » tranche le Chef du Secrétariat de Rédaction du Poste National de la CRTV.

Ce journaliste que le chanteur Sergeo Polo appelle affectueusement « BTN », appartient sans conteste à la catégorie des journalistes qui prennent très au sérieux leur travail et qui lui consacre la majeure partie de leur temps. Et au poste national où il officie, Blaise Testelin Nana œuvre sans relâche au travail d’amélioration de l’aspect technico artistique des magazines comme Dimanche Midi notamment l’enchainement entre les rubriques, l’agencement des contenus. « J’ai travaillé à cela avec le présentateur le réalisateur et toute son équipe de réalisation. C’est une touche qui a d’ailleurs valu ma promotion au rang de présentateur de l’émission Dimanche midi. Aujourd’hui François Marc Modzom est le présentateur titulaire et j’en suis devenu comme qui dirait le présentateur suppléant. J’ai également apporté une touche qui est celle de créer de façon quasi permanente l’ambiance du direct par ce que nous faisons essentiellement du faux direct. C’est une production qui est enregistrée bien avant mais qui est diffusée par la suite. Mais la force du présentateur réside dans la création des effets du direct. Et si je m’en tiens au feedback à l’issue de mes différentes présentations de ce magazine, j’apporte plus énormément d’effets qui permettent de vivre cette émission là comme si elle était produite et diffusée en direct » explique t-il.

Mais lorsqu’il n’est pas à la présentation du Magazine, on le retrouve régulièrement dans la rubrique « Sur le Gril» qui est un entretien, avec une personnalité, mené par Alain Belibi, le Directeur de l’Information Radio. Un modèle pour Blaise Testelin Nana : « Alain Belibi est un excellent intervieweur. François Marc Modzom et moi nous considérons que nous sommes au tour de notre maître. Nous apprenons beaucoup à ses côtés. Mais dans l’arène chaque acteur est appelé à faire montre de dextérité pour mériter sa place. Mais en interne nous savons que nous sommes ses deux thuriféraires et moi je suis le cadet des trois. Alain Belibi nous tire vers le haut et chaque fois que nous tentons de le rattraper il s’élève davantage et ça pour le malheur des invités qui sont en face de nous » reconnaît le Chef du Secrétariat de Rédaction.Hier dimanche 16 avril 2012,c\’est la Ministre des Domaines du cadastre et des affaires foncières, Jacqueline Koung A  Bissike qui a affronté ce trio \ »Sur le Gril\ ».Blaise Testelin Nana ajoute par ailleurs que la fonction qu’il occupe est bien différente  du secrétariat de Rédaction en presse écrite et en télévision. Explications : «Nous avons d’avantage un travail de post production, de surveillance de l’antenne. Le Chef du Secrétariat de Rédaction, c’est le gardien de la norme professionnelle. Lorsqu’en conférence de rédaction l’on a demandé au reporter d’apporter une contribution dans un genre rédactionnel précis, un reportage sous forme d’enrobé ou de compte rendu, un commentaire, une interview, un vox pop, il faudrait que le reporter désigné à cet effet puisse nous apporter l’élément qu’on lui a commandé tel quel et le Chef du Secrétariat de Rédaction coordonne donc l’équipe de surveillance de cette antenne et le premier surveillant c’est le réalisateur. Et lorsqu’il ya un problème important c’est le Chef du Secrétariat de Rédaction qui est saisi et à son tour il va prendre la décision qu’il faut c\’est-à-dire ramener l’élément dans sa forme initiale et dans l’impossibilité de le faire, mettre l’élément tout simplement à la casse ou alors demander au concerné de refaire le travail et parfois rendre compte au Rédacteur-en-Chef ou au Directeur de l’Information qui sont ses supérieurs hiérarchiques ».Blaise Testelin Nana ajoute que  « le Secrétariat de Rédaction est aussi la mémoire de la Direction de l’Information radio. Et puis il ya un travail administratif, que les auditeurs ne connaissent pas toujours et même parfois les journalistes de  cette Direction, qui est confiée au Chef  du Secrétariat de Rédaction par la hiérarchie. Ça peut être le Directeur de l’information ou l’un des deux rédacteurs-en Chef. Il faut dire que  globalement c’est un travail d’appui au service opérationnel de la Direction de l’Information par exemple le matériel de travail, les enregistreurs, les véhicules de reportage, toute la logistique permettant de faire le travail etc ».

Au regard de toutes ces attributions on peut dire sans se tromper que  le Poste de Chef du Secrétariat de Rédaction de la Radio nationale fait de Blaise Testelin Nana l’un des responsables les plus importants de la CRTV Radio. Normal, pour  ce  journaliste qui a pour ambition de « devenir un grand homme de l’audiovisuel au Cameroun » et qui a pour rêve absolu de  « devenir plutard universitaire tout en restant le pratiquant dont certains auditeurs ou téléspectateurs gardent un bon souvenir ».Son Directeur de Recherche, le Pr. Laurent Charles Boyomo Assala, Directeur de l’ESSTIC l’encourage considérablement dans sa recherche universitaire.

\"BTN1\"

Blaise Testelin Nana, un professionnel au service des auditeurs et

télespectateurs de la CRTV.

 

Amoureux des livres Blaise Testelin Nana a fait de la lecture  l’une de ses meilleures distractions : « Je lis mes ouvrages relatives aux sciences de la communication. Ma force en science de la communication m’est donnée par la sociologie que j’ai apprise. Elle nourrit les sciences de la communication ».Mais ce journaliste est aussi un noctambule puisqu’on le trouve parfois dans certains cabarets pour « écouter la musique ».Un autre loisir.

 BTN observe que la porosité de l’accès à la pratique du métier de journaliste au Cameroun a fait qu’il  y ait aujourd’hui « beaucoup d’aventuriers ».Il invite donc tout jeune qui se lance dans ce métier de « suivre le bon exemple », et de « faire preuve  de discernement pour pouvoir séparer le bon grain de l’ivraie au sujet des ainés qui l’on précédé dans ce métier. Il s’agit de voir les uns et les autres à travers leurs contributions professionnelles mais aussi à travers leurs manières d’être dans la société. Je leur conseillerai également de ne pas cesser d’apprendre, de savoir que dans ce métier il faudrait avoir un modèle qui vous inspire chaque jour, beaucoup lire les ouvrages sur les techniques professionnelles qui permettent également d’évoluer par ce que ces techniques changent, évoluent  et il faudrait s’arrimer à l’aire du temps à ce sujet. Être également un homme de contact et savoir que le journaliste se retrouve dans les salons feutrés des départements ministériels ou des résidences des hautes personnalités comme il se retrouve également dans les couloirs aux odeurs nauséabondes de Mokolo (Un grand marché de Yaoundé ndlr).Le journaliste est l’homme de tous les milieux et l’homme qui sait s’adapter à son milieu de l’instant » précise le Chef du Secrétariat de Rédaction de la Radio nationale. Blaise Testelin Nana fait donc actuellement partie des meilleurs éléments de l’équipe d’Amadou Vamoulké, le Directeur Général de la CRTV. Et à la question de savoir s’il aspire à d’autres  fonctions encore plus importantes à la CRTV, le journaliste répond avec la même humilité : « Je n’ai jamais demandé à être nommé. Mais si la hiérarchie de la CRTV pense que je mérite autre chose que le Secrétariat de Rédaction, je ferai le travail qui me sera demandé de faire ».

Ericien Pascal Nguiamba.B.

 

PUBLICITE: ENVOYEZ  NOUS VOS ANNONCES COMMERCIALES.

Pour nous contacter: Tel: 00237 99843976. Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.