L\’OBJECTIF ETAIT D\’ELABORER UN PROJET DE DECRET FIXANT LES MODALITES DE CREATION, D\’ORGANISATION ET DE FONCTIONNEMENT DES CENTRES D\’ACCUEIL DES ENFANTS EN DETRESSE ET LEUR REGLEMENT INTERIEUR.EXPLICATIONS.


Les enfants sont de plus en plus abandonnés au Cameroun. La ministre des Affaires sociales Catherine Bakang Mbock  l’a rappelé à l’ouverture de cet atelier tenu du 15 au 16 mai 2012 au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées  à Yaoundé. Il est donc urgent de combatte ce phénomène considéré comme l’une des plus graves violations des droits à la vie et à une famille, avec la création des cadres de substitutions à la famille.

\"Minas1\"

Catherine Bakang Mbock, Ministre des Affaires Sociales.A

sa droite son Secrétaire général, M.Mouhtar Ousmane Mey.


Les pouponnières, dénommées Centres d’Accueil des Enfants en Détresse(CAED) ont été créées  dans le but de préparer ces enfants à un retour en famille ou à un placement provisoire en famille agréée. Mais jusqu’ici ces centres ne disposent pas de textes juridiques particuliers de fonctionnement. L’atelier de Yaoundé, avait donc pour objectif d’améliorer  les deux projets de textes que sont  le Projet de décret fixant les modalités de création d’organisation et de fonctionnement  des CAED ; le Projet de règlement intérieur. Il s’agit d’établir un référentiel des services en termes quantitatif, et qualitatif à leur offrir pour une action axée sur leur réel épanouissement, et le bénéfice effectif de leur droits fondamentaux ainsi qu’une traçabilité et une lisibilité des performances de tous les acteurs. Selon la Ministre des Affaires Sociales, l’objectif final est de « garantir les meilleurs conditions du suivi et de protection des droits de l’enfant à l’accueil, pendant la durée de son séjour au sein de l’institution qui au demeurant devrait être transitoire ».Madame Catherine Bakang Mbock ajoute qu’il est question de « créer la boussole de prise en charge arrimée au respect des dispositions des instruments juridiques internationaux et nationaux portant protection sociale de l’enfance ».

Il faut noter que ces Centres qui accueillent  les Enfants en Détresse, âgés de 0 à 6 ans non révolus, offrent entre autres services, l’accueil, l’hébergement, l’entretien corporel, la nutrition, le suivi de la santé et l’organisation des activités ludiques. Ces Centres accueillent les enfants égarés, les orphelins sans soutien familial et les enfants nés des malades mentaux ne bénéficiant d’aucune protection familiale.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

Pour contacter notre Rédaction: Tel: 00237 99843976.

Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.