IL A ORGANISE A LEUR INTENTION UN ATELIER D\’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION LE 07 JUIN 2012 A YAOUNDE.EN COLLABORATION AVEC LE MINISTERE DES FORÊTS ET DE LA FAUNE.OBJECTIFS ET ATTENTES DE L\’ATELIER.

 

Le Projet Observateur Indépendant  au Contrôle et au suivi des Infractions Forestières au Cameroun, mis en œuvre par le Consortium AGRECO-CEW, prône la bonne gouvernance forestière. L’atelier organisé hier 7 juin 2012, avait ainsi pour objectif général d’informer et de sensibiliser les opérateurs économiques du secteur forestier sur les infractions récurrentes au Cameroun et identifier des actions à mener pour les éviter et garantir ainsi la légalité dans les activités forestières.

\"Atelier

Dr.Marie Mbolo, Chef de Mission Projet Observateur

Indépendant pendant son discours.


Il était également question d’échanger sur le cadre juridique et la pratique des activités de contrôle forestier et la répression des infractions forestières au Cameroun ; de porter à la connaissance des opérateurs économiques du secteur forestier, les infractions récurrentes au Cameroun et les sensibiliser sur les moyens de les éviter. Autre objectif de cet atelier, identifier et proposer des actions à mener pour éviter ces infractions forestières et garantir la légalité dans les activités forestières.

\"Atelier

M.Joseph-Claude Abena, Inspecteur général,

Représentant du Ministre des Forêts et de la Faune.


 Les résultats attendus au terme de cet atelier, étaient entre autres,   le partage des informations et des connaissances sur le cadre juridique et la pratique des activités de contrôle forestier et la répression  des infractions forestières au Cameroun ;l’information des opérateurs économiques du secteur forestier sur les infractions forestières récurrentes au Cameroun et les moyens de les éviter et ou d’y faire face ;la connaissances des nouvelles orientations et perspectives de réalisation du contrôle forestier dans la mise en œuvre de l’APV/FLEGT Cameroun  et la proposition des actions à mener pour éviter et ou faire face aux infractions forestières récurrentes et garantir la légalité dans les activités forestières au Cameroun.

Selon l’Inspecteur Général du Ministère  des Forêts et de la Faune, Joseph Claude Abena, « cet atelier s’inscrit dans la suite du travail que le Ministre des Forêts et de la Faune  Ngole Philip Ngwese a entrepris ces jours –ci à savoir assainir la gestion forestière et installer véritablement  et durablement la bonne gouvernance ».

\"Atelier

Les participants:Attentifs.


Pour lui « L’objectif principal est de socialiser d’avantage les opérateurs économiques au cadre réglementaire des forêts à savoir qu’il faudrait faire les économies en s’informant davantage et en se conformant à la règlementation en vigueur .Les amener à comprendre qu’au moment où nous allons mettre en application les accords avec l’Union Européenne, il est important que le moins possible, on les retrouve dans les infractions, dans leurs activités en forêt ». Pour le Dr Marie Mbolo, Chef de Mission du Projet Observateur Indépendant, il est urgent de sensibiliser les opérateurs économiques « pour que dans les années à venir (2013-2014), chaque exploitant forestier soit capable de vendre son bois auprès de l’Union Européenne, car à partir du 03 mars 2013, tout bois qui va entrer dans l’Union Européenne devra prouver qu’il respecte toutes les lois en vigueur dans le secteur forestier ».

EPN.


Pour contacter notre Rédaction

Tel: 00237 99843976. Email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.