L\’EVENEMENT QUI SE DEROULE DU 16 JUILLET AU 04 AOÛT 2012 ET PARRAINE PAR JOSEPH ANTOINE BELL PERMETTRA A UNE CENTAINE D\’ENFANTS DE PASSER DES VACANCES AGREABLES.LES ACTIVITES RETENUES.

 

« Eveil Vacances » est un programme d’animation sociale, artistique éducative et culturelle qui réunit des enfants et jeunes handicapés et valides. Il a pour but de favoriser dès le plus jeune âge, la rencontre et le partage d’activités entre enfants handicapés et valides dans le cadre d’activités de loisirs et de vacances. Surtout que  l’intégration, l’acceptation des différences et le respect commencent par les jeux entre enfants, dans les cours de récréation, les cours communes etc.

\"Bakalack2\"

 Patricia Bakalack, Présidente de l\’Association Chidl\’up,pendant

la  conférence de presse le 11 juillet 2012 à Yaoundé.


Ce programme est une initiative de l’Association culturelle Child’ Up que préside la comédienne Camerounaise Patricia Bakalack, établie en France. Lors de la conférence de presse du 11 juillet 2012 à Yaoundé, la Présidente de Child’ Up a indiqué  aux hommes et femmes des médias que cette deuxième édition sera marquée par la participation d’une centaine d’enfants qui, durant trois semaines,  vont se livrer à des activités telles que le dessin, la peinture , la danse le théâtre, des sorties éducatives et culturelles, des visites guidées, et randonnées, des spectacles de contes de théâtre, des séances de cinéma, et des animations sociales, avec des jeux concours, tombola etc. Les 100 enfants retenus pour cette édition d’«Eveil Vacances », iront également visiter le Siège du Parlement Camerounais. L’utile et l’agréable. Et pour  donner un cachet particulier à cet évènement, Patricia Bakalack a fait appel à des noms bien connus de l’espace culturo-artistique local tels que Eshu Rigobert Tamwa, Bertrand Baleguel, Etienne Eben, Venant Tiomo etc.

\"Bakalack

Ici face aux journalistes juste après la conférence de presse.


L’ancien international Camerounais,Joseph Antoine Bell est le parrain de cette édition 2012.Selon Patricia Bakalack, qui réagissait à la question d’un journaliste sur le bilan de la première édition en 2011, « Au-delà des moments de bonheur et d’échanges que nous avons ainsi partagés avec ces enfants, nous avons pu, grâce à un suivi psychologique, mesurer l’impact réel des activités sur leurs aptitudes psychomotrices, leur capacité de socialisation et leur état psychologique ».

Ericien Pascal Nguiamba.

 

Contact Rédaction Tel: 00237 99843976.

email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.