LA COMMISSION NATIONALE ANTI-CORRUPTION(CONAC) EN GUERRE CONTRE LA MAFIA OBSERVEE DANS LE FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME D\’APPUI A LA JEUNESSE RURALE ET URBAINE(PAJER-U).CE QUI VA SE PASSER.

 

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique(MINJEC) avait pourtant mis ses principaux collaborateurs en garde lors du dernier  Forum national de la jeunesse tenu à Yaoundé. Mais  Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt semble n’avoir pas été bien compris. Car de graves dysfonctionnements ont pignon sur rue dans l’exécution du PAJER-U.

\"Bidoung

M.Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, Ministre de la Jeunesse et

de l\’Education Civique(MINJEC).


C’est pour traquer les acteurs de la corruption dans ce Programme en particulier et dans l’ensemble des compartiments de son département ministériel, que le ministre  Bidoung Mkpatt  a choisi de travailler avec la Commission Nationale Anti-corruption. Le Ministère de la jeunesse et de l’éducation civique et la CONAC ont d’ailleurs signé le 02 février 2009 une convention de partenariat dont l’objectif global est de prévenir et d’éradiquer la corruption en milieu jeune.

Le 24 juillet 2012, Le Ministre Bidoung Mkpatt, dans un élan d’assainissement, a  interpellé les hauts responsables de son ministère au cours du séminaire d’imprégnation de ceux-ci sur l’Initiative à Résultats Rapides(IRR), organisé en  collaboration avec la Commission Nationale Anti-corruption(CONAC) et le Projet CHOC (Changer d’habitudes s’opposer à la corruption).

Ce séminaire, selon le Ministre Bidoung Mkpatt, vist à « réduire de 80% les dysfonctionnements dans les procédures de sélection, de financement et d’accompagnement des jeunes du Programme d’Appui à la Jeunesse Rurale et Urbaine (PAJER-U) et à insérer 500 jeunes dans le marché de l’emploi ».Bidoung Mkpatt veut primer et prôner la bonne gouvernance. Surtout que les ministres seront maintenant jugés non plus sur les bases politiques mais sur leurs compétences. Avec les fameuses « Feuilles de route».Le chef de l’Etat y tient. Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a donc 100 jours pour réduire de 80% la corruption qui sévit  au Minjec.

EPN.

Pour contacter la Rédaction.

Tel: 00237 99843976.email: yaoundeinfos@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.