LA 7è EDITION DU \ »REMEMBER ESSINDI MINDJA\ » S\’EST ACHEVEE LE 25 JUILLET 2012 PAR UNE SOIREE CULTURELLE FESTIVE.BILAN DE L\’EVENEMENT ET PERSPECTIVES.


Les amoureux de l’humour ont sans doute apprécié le Show de Dave K Moktoï mercredi dernier au centre culturel Savanah de Yaoundé. Cadre choisi pour l’organisation de la « Soirée artistique Hommage à Essindi MINDJA ».D’autres humoristes comme Michekan l’africain, Léo le Roi ont également répondu à l’appel de la Présidente du Comité d’Organisation,  Rosalie Essindi veuve de l’illustre humoriste, et Présidente de la Fondation Essindi Mindja. Une  soirée festive riche en sons  couleurs, bouffe et bière. On ne s’est vraiment pas ennuyé.

\"Rosalie

Rosalie Essindi.La veuve.Face à la presse  le 23 juillet 2012.

à Yaoundé.


 Le « Remember Essindi Mindja »2012 a aussi été marqué par  une marche de sensibilisation aux maladies incurables, notamment le cancer, le 24 juillet, suivie du vernissage, exposition photos de l’artiste ainsi que des témoignages. Cet évènement est né en octobre 2006, à la faveur d’un constat d’une absence de connaissance des œuvres de cet auteur pluridisciplinaire  frappé par la mort le 25 juillet 2005 à Paris des suites d’une lésion cancéreuse. La Fondation portant son nom qui voit alors le jour à l’initiative des amis, artistes et de la famille et dirigée par sa veuve, vise à pérenniser l’œuvre de cet homme qui a consacré toute sa vie à la production artistique et à la valorisation du patrimoine culturel camerounais. Elle est aujourd’hui engagée sur plusieurs fronts, avec des moyens modestes : Le festival Essindi, une écurie de formation et surtout le Remember Essindi Mindja.

Le 23 juillet 2012 au cours de la conférence de presse de présentation de cette 7è édition, la présidente de la Fondation Essindi Mindja, a indiqué que des supports vidéo de l’humoriste seront bientôt disponibles, afin de permettre à ses milliers de fans de pouvoir le réécouter ou le revoir sur scène. Mais pour mener à bien de telles initiatives, Rosalie Essindi a sans doute besoin des aides et appuis divers : « je me débrouille avec quelques membres de ma famille et la fondation », avait-elle lâché aux journalistes. Le Ministère en charge des Arts et de la Culture est donc plus que jamais interpellé pour soutenir  cette veuve qui se bat, autant que faire se peut, pour faire vivre de fort belle manière  l’illustre personnalité de l’art camerounais qu’était Essindi Mindja.

Perin Loire Nzindi

 

Contact Rédaction.

Tel:00237 99843976. email:yaoundeinfos@yahoo.fr


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.