LA CHANTEUSE CAMEROUNAISE EST DANS UN ETAT CRITIQUE A LA GARNISON MILITAIRE DE YAOUNDE.LA MINISTRE DES ARTS ET DE LA CULTURE AMA TUTU MUNA INTERPELLEE.


« Dites à mes frères artistes de me sauver ».Ce sont les dernières paroles de la chanteuse camerounaise véronique Fackture qui se trouve  actuellement dans un état critique à l’hôpital de la garnison militaire de Yaoundé.

\"Vero1\"

Veronique Fackture.La \ »vévé\ ».


La chanteuse qui vient tout juste de sortir son nouvel album baptisé « Fonds de commerce »  souffre d’une « infection intestinale » selon un parent  qui reçoit ses appels. Puisque  l’artiste « ne  parle pas » au regard de son choc. Hier, mercredi 05 septembre 2012, quelques artistes basés à Yaoundé se sont réunis  au cabaret Ponce attitude pour  une collecte des fonds en vue de sauver leur collègue actuellement entre la vie et la mort.

C’est donc maintenant que cette artiste très appréciée au Cameroun, a besoin du soutien de ses fans et des autorités compétentes de la République. Selon la famille, le Ministère des Arts et de la Culture n’a toujours pas réagit. Pourtant, au regard des informations en provenance de la garnison militaire, l’Etat de santé de Véronique Fackture se dégrade considérablement. Jointe au téléphone ce matin par notre Rédaction, l’une de ses sœurs qui s’occupe d’elle, a indiqué à notre reporter que « depuis hier (05 septembre ndlr) 21h, elle est encore tombée dans le coma » et « Ce matin elle est en réanimation ». Une situation qui  interpelle la Ministre des Arts et de la Culture(MINARC) madame Ama Tutu Muna qui aurait pu se rendre immédiatement au chevet de l’artiste. Jointe également au téléphone ce matin (6 septembre 2012 ), la Présidente du Conseil d’Administration de la SOCAM, la Société Civile de l’Art Musical, en charge de la gestion des Droits d’Auteurs, Madame Odile Ngaska, par ailleurs artiste a répondu que « La SOCAM a envoyé son administrateur Messi Ambroise là-bas hier ».Mais selon des témoignages, aucune action officielle des pouvoirs publics n’a encore été mise en œuvre pour sauver cette artiste dont le nouvel album «  fonds de commerce »,(tout comme les deux précédents « Aboro » et « Ambassadeur »), cartonne actuellement dans les radios urbaines de Yaoundé la capitale camerounaise. Même ce syndicat qui dit défendre les intérêts des artistes, ne s’est pas encore manifesté alors que l’artiste est  très malade depuis déjà plusieurs jours. Or on a vu ce syndicat très actif tout récemment quand il fallait réclamer l’argent du téléchargement des musiques des artistes camerounais par les entreprises de téléphonie mobile privées et publique du pays. Peut être que les artistes qui sont souvent entrainés, comme des moutons, dans certains combats, comprendront aujourd’hui les véritables mobiles et motivations de ceux qui disent défendre leurs intérêts. Car ne dit-on pas que c’est en temps de malheur et de douleurs que l’on reconnait ses vrais amis ?

Pour le cas de Véronique Fackture, selon nos sources, c’est le mécène Serges Rafrik qui s’est déjà précipité  à suivre le déroulement de la situation. Dans tous les cas, la chanteuse Véronique Fackture, \ »la vévé\ » pour les intimes, se porte très mal et a besoin urgemment d’une véritable assistance médicale. Dans des pays où l’artiste est considéré comme un véritable acteur de la société, Véronique Fackture aurait pû bénéficier d’une évacuation sanitaire en Europe pour un suivi médical approprié.Il faut faire quelque chose.Et vite.

Ericien Pascal 

 

PUBLICITE: Faites publier vos annonces à petits prix ici.

Tel: 00237 99843976.

email: yaoundeinfos@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.