IL A OFFERT DES PRODUITS DE PREMIERE NECESSITE A L\’ORPHELINAT SOEUR MARIE CEILE ZANA LE 05 SEPTEMBRE 2012.D\’AUTRES ACTIONS SONT ANNONCEES.


C’est un homme au grand cœur. Et défenseur des causes nobles. Le Président de la Ligue Nationale de Défense des  Droits des Personnes Défavorisés l’a à nouveau démontré le 05 septembre 2012 à Yaoundé. Emmanuel Mbombog Mbog Matip est allé rendre visite aux enfants de l’Orphelinat Sœur Marie Cécile Zana d’Odza à Yaoundé, les mains chargées.

\"Orphelinat3\"

 Quelques enfants de l\’orphelinat.


Comme un  père qui aime ses enfants. « Je suis venu donner à ces enfants le peu que j’ai pour que Dieu voit et surtout pour que ces enfants puissent, au moins pendant une semaine, manger par ce qu’ils souffrent » a déclaré Emmanuel Mbombog Mbog Matip à la presse. Les dons offerts à cet orphelinat étaient constitués des produits de première nécessité et quelques habits. La satisfaction des 25 enfants de cet orphelinat  et de sa principale responsable madame Adzaba Owono Juliette se lisait à travers leur sourire et leurs remerciements à l’endroit du bienfaiteur qui voudrait faire plus encore : « Si j’avais assez de moyens comme ces ministres qui préfèrent nourrir leurs chiens, je pourrai faire plus » a affirmé Mbombog Mbog Matip qui invite par ailleurs les âmes de bonnes volonté à soutenir sa jeune ligue destinée  à soutenir et accompagner les personnes défavorisées. Il a ajouté que « cette Maman (La responsable de l’orphelinat), l’Etat ne l’aide pas, c’est nous qui devons venir la soutenir. Chacun de nous a quelque chose  qu’il peut donner à l’autre » dit Mbombog Mbog Matip.

\"Orphelinat2\"

Voici où dorment ces enfants.

 Son acte de solidarité s’inscrit en droite ligne de la parole de Dieu qui veut que l’on partage et surtout que l’on vienne en aide à ceux qui souffrent. Mbombog Mbog Matip affirme qu’il s’agit également à travers ce don,  d’accompagner le Président de la République S.E M. Paul Biya dans sa politique des grandes réalisations qui place l’homme au centre des préoccupations.

L’orphelinat Sœur Marie Cécile Zana qui regroupe des enfants âgés de 1 à 17 ans, fait face à d’énormes difficultés de fonctionnement depuis la mort de sa fondatrice en 2001.

\"Orphelinat1\"

Madame Adzaba Owono Juliette,Responsable de l\’Orphelinat.


Installés au quartier Odza de Yaoundé depuis 2008,les enfants de cet orphelinat ont des problèmes de scolarité. Ils dorment  sur des matelas à même le sol à cause de l’absence des lits. Ces enfants ont également besoin d’une bonne alimentation. La responsable de l’orphelinat dit aussi faire face au problème de loyer : « Le loyer de cette maison pèse. Nous devons payer 150.000 FCFA par mois .Et actuellement nous sommes à 5 moins de loyer impayés » révèle Madame Adzaba Owono, l’air triste.

\"Orphelinat

Le Président  de la Ligue,Emmanuel Mbombog Mbog Matip,

portant un orphelin.Il faut le soutenir.


Il faut dire que cet orphelinat avait été créé en 1963 à Douala. Sa Fondatrice, en quittant la capitale économique, l’avait alors transféré à Mbalmayo, près de Yaoundé, avant de l’installer définitivement dans la capitale Camerounaise. Il est donc question aujourd’hui de soutenir et de pérenniser cette œuvre à travers des soutiens multiformes comme vient de le faire le Président de Ligue Nationale de Défense des Droits des Personnes Défavorisées, Emmanuel Mbombog Mbog Matip. Les personnes de bonne volonté peuvent contacter cette Ligue au numéro de  téléphone 00237 96.91.41.47.

La Rédaction.



Message : Publiez vos annonces publicitaires  à petits prix ici.

Contactez notre Rédaction :

Tel : 00237 99843976. Email : yaoundeinfos@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.