VOICI POURQUOI ILS ONT RECU CET ARGENT LE WEEKEND DENIER A DOUALA.D\’AUTRES REVELATIONS.


Ils étaient au total 19 animateurs radio et techniciens d’écran sonore qui ont fait le déplacement de Douala. Pour aller chercher l’argent chez leur « président », Raymond Tchengang revenu en grande pompe au Cameroun. Selon une source, le voyage s’est effectué par vagues. Certains animateurs ont abandonné leur poste de travail bien avant, d’autres auraient pris des permissions sans signifier à leur hiérarchie les raisons véritables de cette absence. Mais tous avaient une  destination unique : Le domicile de Raymond Tchengang à Douala.

\"Raymond

 Raymond Tchengang.Quand il annonçait sa démission de

la SOCAM.Avec ses anciens \ »amis\ ».

Selon un animateur de Yaoundé présent à Douala, ce « charter » a été organisé par un de leur collègue de Radio Siantou (une station universitaire émettant en modulation de fréquence à Yaoundé) dans le but de « créer une synergie » entre les animateurs radio et leurs collègues techniciens, les artistes et le promoteur culturel Raymond Tchengang. Et surtout de « fédérer » les artistes de la Cameroon Music Corporation(CMC) de SAM Mbende et ceux de la SOCAM. On se souvient d’ailleurs que le même Raymond Tchengang avait abandonné son poste de membre du Conseil d’Administration de la SOCAM, la Société de gestion des droits d’auteurs. Et l’avait annoncé en grande pompe au cours d’une conférence de presse à Yaoundé. Selon une autre source, Raymond Tchengang, appelé à tort ou à raison « Président » par des flagorneurs, serait revenu au pays pour « reprendre sa place » au sein du Conseil d’Administration de la SOCAM. Ce qui expliquerait cette vaste campagne  qu’il vient de lancer en « achetant ?» des animateurs Radio de Yaoundé à coups de CFA. Notre source révèle que Raymond Tchengang aurait fait émarger 150.000FCFA à chacun des Animateurs et techniciens dont le nom figurait sur la liste concoctée par l’animateur de Radio Siantou, véritable chef de file. « Lui, il a eu un traitement spécial » précise notre source qui ajoute que « je me suis retrouvé à Douala pour mes propres affaires, je n’ai pas eu l’argent par ce que je n’étais pas sur sa liste ».Une affaire savamment orchestrée. Normal donc que  de Raymond Tchengang soit à la Une des médias(Radio) depuis ce matin à Yaoundé.

Mais une autre source indique que ce « farotage » de Raymond Tchengang, a été mal apprécié par d’autres animateurs de Yaoundé, écartés du « charter » et de la « mangeoire ». Ceux qui hier, mangeaient dans la main de ce « Président » et qui depuis quelques temps, le calomnient et le  dénigrent dans leurs  émissions. Raymond Tchengang aurait donc refusé de les recevoir chez lui à Douala. Heureusement pour eux, car ils vont tout simplement se contenter des 50.000FCFA qu’ils émargeraient  chaque mois auprès d’un autre « promoteur » culturel qui, aux dires de certains observateurs, auraient de « grandes ambitions cachées» dans le domaine de l’art musical au Cameroun. La bataille pour le contrôle des artistes, des droits d’auteurs, est donc ouverte et l’actuelle Présidente du Conseil d’Administration(PCA) de la SOCAM, madame Odile Ngaska devrait peut-être commencer à ne plus faire  aveuglement confiance à certains de ses collaborateurs. Joint au téléphone ce 17 septembre 2012 par notre rédaction, Raymond Tchengang a annoncé son arrivée dans la capitale camerounaise « la semaine prochaine » pour « donner une conférence de presse ».L’homme est donc revenu au pays natal bien préparé. Pour le combat. En mettant déjà dans « sa poche » certains hommes de radios et télé de Yaoundé (et même de douala), il espère revenir en force avec notamment la réouverture de sa maison de production que certains artistes avaient abandonné avant même sa fermeture. Du côté de la SOCAM, pas de  déclaration officielle jusqu’ici sur ce « retour » de Raymond Tchengang. Notre rédaction suit cette actualité de très près pour vous.

Ericien Pascal et Abou Bébé.


                                                                  MESSAGE.

ANNONCEURS CET ESPACE EST RESERVE POUR VOTRE PUBLICITE.

contact Rédaction

Tel:00237 99843976.email: yaoundeinfos@yahoo.fr

One Reply to “CAMEROUN:MEDIAS:RAYMOND TCHENGANG A-T-IL "ACHETE" DES ANIMATEURS RADIO DE YAOUNDE A 150.000FCFA CHACUN?”

  • ahanda jean marie
    ahanda jean marie
    Reply

    Un pecheur a la ligne sans appats ca risque pas de prendre de poisson.150 000 cfa meme multiplies par cent animateurs ne pesent rien devant la perspective des 320 millions gateaux que la SOCAM
    attend.Voici un de ceux qui transforment la SOCAM en SOFECAMFOOT.DEMISSIONNER C EST QUITTER .En plus votre journaliste est lui meme suspect de ne pas citer ses sources en masquant un animateur
    rendu a douala « pour ses affaires » juste au moment ou la distribution lui echappe.Alors en traitre il denonce les beneficiaires ou plutot maleficiaires et Tchengang n a pas honte ni de revenir ni
    de faire publier ses frasques.Comment reouvre t on une maison de production?Il cache egalement ce « promoteur »distibuteur de 50 000 qui aurait des ambitions tellement cachees qu il n en sait rien
    mais les revele.Voici un journaliste de la mangeoire publique qui vilipende ses semblables et qui apparemment s est servi modestement chez le donneur de 50 000.Tout ce qu il semble faire c est
    preparer le tapis a Chain Gang sans en avoir l air.n importe quel journaliste objectif aurait attendu que ce president s exprimat soi meme….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.