PARMI LES ARTISTES ENTRES EN REPARTITION HIER 12 NOVEMBRE 2012,ON RETROUVE UN MINISTRE ET UN ANCIEN MINISTRE.QUI SONT-ILS?

Il y avait du beau monde à la Socam. La Société Civile Camerounaise de l’Art Musical procédait à la répartition des droits des artistes à son nouveau siège sis au quartier Omnisport à Yaoundé. Le 12 novembre 2012.

\"PCA

Madame Odile Ngaska PCA Socam.Visiblement Satisfaite.


Ses responsables ont affiché à l’entrée de la société des listes des artistes entrés en répartition. C’est à travers celles-ci  que le reporter a relevé le nom de Moukoko Mbonjo Pierre. Il est l’actuel Ministre des Relations extérieures du Cameroun. Mais il est également artiste. Connu sous le nom de Peter Moukoko. Les mélomanes se souviennent encore de ses chansons notamment le tube « Le nouveau millionnaire », et des titres tels que « Isosodi », « La belle ekoko » ou encore « mutued’a moto » etc. A l’écoute de ses chansons on se rend très vite compte que la voix de l’artiste est la même que celle du ministre. Très naturelle. L’entrée en répartition de l’artiste Peter Moukoko et Ministre des Relations extérieures, est donc un acte fort de la Socam puisque par le passé on n’avait pas vu son nom inscrit sur la liste des bénéficiaires des droits d’auteurs au Cameroun. Il est donc invité à aller au siège de la Socam retirer son cheque (nouveau mode de paiement des droits d’auteurs) pour toucher ses droits à la banque.

C’est également le cas de l’ancien ministre délégué à la communication, Mendo Ze Gervais, lui aussi entré en répartition à la Socam. Auteur compositeur du titre à succès « Assimba » le Pr. Mendo Ze qui  dispenserait actuellement des cours à l’université de Yaoundé 1, est lui aussi attendu à la Socam pour  retirer son cheque.

Au cours du point de presse donné ce jour même par la Présidente du Conseil d’Administration (PCA) de la Socam, madame Odile Ngaska (qui avait à ses côtés deux administrateurs, Roméo Dika et Tony Ngon) a indiqué que les 230 millions seront repartis à 1200 artistes. A Yaoundé à Douala, à Bafoussam et dans le grand Nord. « La Socam a décentralisé ses services  et nous ne voulons plus que des artistes fassent de long voyages pour venir percevoir leur dû à Yaoundé. C’est pour cela que nous avons envoyé leurs cheques dans des régions» a précisé la PCA qui a ajouté qu’« il n’y a aucune zone d’ombre dans ces répartitions. Chaque artiste connaît son niveau et sa catégorie. Nous ne faisons pas un partage. Nous ne faisons pas non plus  une œuvre de distribution à l’aumônerie, donc les grands artistes savent ce qu’ils valent, les moyens aussi. Et ceux qui sont en train de monter connaissent également leurs valeurs. Donc personne ne peut se plaindre ».Madame Odile Ngaska a également révélé que le montant le plus élevé perçu par un artiste est de 1million 650 milles FCFA et 22000 FCFA le plus bas montant. Même si  les noms des  bénéficiaires n’ont pas été révélés. Selon l’administrateur Roméo Dika, ces répartitions concernent « la période de janvier à juin 2011.Et les droits qui sont repartis ne concernent qu’une seule chaîne de radio et de télévision qui paye les droits d’auteurs au Cameroun c’est-à-dire la  CRTV ».

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                                   Contactez notre Rédaction

                                                       Tel: 00237 99843976.

                                               email: yaoundeinfos@yahoo.fr

One Reply to “CAMEROUN:DROITS D\’AUTEURS:LA SOCAM REPARTIT 230 MILLIONS DE FCFA AUX ARTISTES.”

  • Commandant Tchonko Romain
    Commandant Tchonko Romain
    Reply

    Je félicite cette initiative et invite les autres groupes à faire de meme,car la méritocratie avait perdu le nord au Cameroun.

     Aux politiques de notre cher pays ,que les bourses d’état soient octroyés aux enfants méritants des familles pauvres,tel que à l’époque du Grand Mamadou .

     Seule le  juste partage équitable des bénéfices de nos richesses pourra rendre le citoyen fier de ses Dirigeants.

    Meilleures Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.