La Présidente du Cosader était face à la presse le 1er décembre 2012 pour parler de la consultation de la société civile sur son rôle à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

 

Cette rencontre avec les journalistes intervient à la veille de  la grande consultation qu’organise le COSADER (le Collectif des ONG pour la Sécurité Alimentaire et le Développement Rural) les 14 et 15 décembre 2012 à Yaoundé, pour débattre de l’expérience de la société civile dans la facilitation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sur l ‘étendue du territoire camerounais.

\"Christine

Madame Christine Andela, devant les journalistes à Yaoundé.


Face à la presse à Yaoundé, Madame Christine Andela a fait des précisions : « Nous avons rencontré la presse pour  parler de la consultation que nous préparons du 14 au 15 décembre 2012 à Yaoundé. Il fallait donc que les journalistes comprennent bien quel est le thème et qu’avec eux on commence déjà à parcourir toutes la thématique post –OMD » a déclaré madame Andela qui a ajouté qu’ « Il s’agit d’une consultation sur le rôle de la société civile, ce qu’elle fait dans la facilitation de la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement au Cameroun. Nous allons avoir une consultation nationale, mais des consultations similaires se dérouleront dans 13 autres pays du Commonwealth ».On retient qu’une vingtaine d’organisations de la Société civile camerounaise qui travaillent sur la thématique des OMD prendront part à cette consultation ainsi  que le Système des Nations Unies en particulier le PNUD,l’Union Européenne,un représentant du gouvernement camerounais notamment le Ministère de l’économie de la planification et de l’aménagement du Territoire(Minepat) qui est en charge de la coordination de toutes les activités de partenariat.

A la fin de cette rencontre avec la presse, la Présidente du Cosader a rendu public un communiqué dans lequel on retient que la consultation de Yaoundé marque une phase importante du projet « breaking point » qui est une initiative conjointement élaborée par la Commonwealth Foundation et la Campagne du Millénaire des Nations Unies. « Breaking point » vise entre autres à dresser un bilan et à croiser les regards sur l’impact des OMD. Au mieux, ce projet de consolidation entend stimuler la réflexion autour de l’architecture post-OMD.Et un des principaux axes de la rencontre de Yaoundé sera donc d’appuyer la revue des expériences de la société civile au niveau local, notamment en termes de formulation des politiques, de leur mise en pratique et de leur suivi. Il faut dire qu’au lendemain des crises globales qui ont secoué le monde, le débat autour de la suite aux OMD s’est intensifié, donnant libre cours aux gouvernements du Commonwealth et à la société civile de faire peser leurs voix sur le schéma à adopter post-2015.Faire entendre la Voix de la Société Civile sur l’agenda post 2015. « Breaking Point » se veut donc « un tournant décisif pour la société civile dans le processus de développement post-2015 » a indiqué Madame  Christine Andela, à la presse.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

Contactez notre Radaction

Tel: 00237 99843976.

email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.