Le CNA Cameroun a organisé une caravane de sensibilisation à l’endroit des jeunes et adultes du 29 novembre au 1er  décembre 2012.Voici les films projetés. Leur thématiques et  actions importantes futures.

 

Le Cinéma Numérique Ambulant Cameroun  s’intéresse aussi au sida. La caravane de sensibilisation organisée le 29 novembre dans la ville universitaire de Soa et les 30 novembre et 1er décembre 2012  dans les quartiers Anguissa, Melen, Nlongkak à Yaoundé, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida l’illustrent à suffisance. Plusieurs films sur la prévention contre le Sida ont ainsi été projetés : « Le dragueur fataliste », »la jeune fille responsable », et « la bague au doigt »un film réalisé par Fanta Régina Nacro, « la voix de la raison », « la boutique » et « je fais mon test ».

\"Melen

Jeunes et adultes…Au cinéma


D’autres  films  ont été projetés sur la transmission du Vih de la mère à l’enfant. Les nombreux jeunes et adultes ont ainsi pu voir des films tels que « La voix de la raison » et « les femmes enceintes ».Pour prôner la non stigmatisation, la caravane du CNA Cameroun a permis au public de regarder des films à l’instar d’ « espoir à deux » , « Rythmes d’amitié » « le toit de Moussa », « On l’appelle stop sida ». Mais des films qui parlent du traitement du sida ont également été projetés : « Médicaments  c’est mieux », « pour une fois » et « guérisseur supérieur ».Des films comme « Marc mon frère », « Le Mariage », « Expert en la matière » ont été projetés pour donner espoir aux malades et victimes du sida. Une manière de dire que la vie ne s’arrête pas avec le sida.

Cette caravane du Cinéma Numérique Ambulant, est une activité organisée sous l’impulsion  du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France à Yaoundé. Selon Sidoine Boris Talom, Animateur du CNA Cameroun, « Le but fondamental du CNA est de donner accès, à un public africain qui en est largement privé, aux films faits par des africains. Il comporte évidement une dimension sociale. Nous avons montré une série de 17 courts-métrages de qualité. Des fictions, avec de la gravité, de l’humour et de l’espoir. » Dit-il. Avant d’ajouter que « Les petits débats organisés en fin de chaque thème, montrent que le public est très attentif, soucieux et sérieux. Il reste beaucoup à faire, mais des progrès sont évidents dans la connaissance de la maladie, ses modes de transmissions et les soins aujourd’hui possibles. La tolérance à l’égard des malades aussi. Nous avons apporté un message d’espoir ».

\"Sidoine\"

Le CNA Cameroun a opté pour  une sensibilisation participative

des jeunes.


Il est question à présent de « Réussir à pérenniser l’action du CNA au Cameroun, comme l’ont fait les CNA dans les huit autres pays du réseau depuis 12 ans. Pour y parvenir nous sommes en contact, en discussion ou en négociation avec nombre de structures culturelles, de coopération, de programmes nationaux, de grandes ONG et d’organisations onusiennes. Nous y travaillons beaucoup, tout en continuant nos projections quotidiennes. Nous avons de très sérieuses perspectives » annonce Sidoine Boris Talom.

Le Cinéma Numérique Ambulant Cameroun qui voit le jour en janvier 2012 est dirigé par la Journaliste culturelle, Stéphanie Dongmo. Le CNA Cameroun diffuse des grands films de fiction du patrimoine africain par ce que la production cinématographique  africaine de qualité n’est presque pas accessible sur ses propres terres.

Ericien Pascal Nguiamba.


                                                   Contact Rédaction et Publicité

                                                       Tel: 00237 99843976.

                                                  email: yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.