Voici l’objectif du Forum organisé par la Plateforme des Organisations de la Société  Civile du Cameroun (Planoscam) du 12 au 13 décembre 2012 à Yaoundé.

 

Ce Forum national de la Société Civile organisé une fois l’an était « un moment d’échanges entre les différentes Organisations de la Société Civile du Cameroun. Pour faire le point de ce qu’elles ont pu faire comme activités au cours de l’année 2012. Echanger aussi sur les expériences et voir s’il y a un consensus  sur des perspectives communes qu’on peut partager dans nos  différentes organisations » a indiqué à la presse Madame Christine Andela, coordonnatrice de Plasnoscam.

\"Forum2\"

Pendant les échanges…


Le Forum de cette année était axé sur une thématique qui fait un lien entre les différentes activités des Organisations de la Société Civile, à savoir « Rôle et Place de la Société Civile dans les politiques de Développement ».Le Forum a regroupé outre la centaine de participants venus des 10 Régions du Cameroun, mais également des délégations venues d’Afrique du Sud et de Londres en Grande Bretagne.

Au cours de cette rencontre, plusieurs exposés ont permis aux participants d’échanger en toute convivialité : L’exposé sur « Le Rôle et la place de la Société Civile dans les politiques de développement » a été suivi à celui relatif au cadre juridique des Organisations de la Société Civile qui ont réaffirmé la nécessité d’un environnement favorable pour un meilleure visibilité de leur déploiement  sur le terrain. Des communications sur le code électoral, sur les élections et avec les médias, le partenariat  Cameroun-Union Européenne, notamment le rôle et la place de la Société Civile dans la Programmation du FED, le Forum politique pour le changement, le Post OMD, le partenariat Société Civile –Système des Nations-Unies, le Vih Sida, la bonne gouvernance, les questions de Genre etc.  ont meublé les travaux.

\"Forum1\"

Des discussions étaient intenses…


Selon Madame Andela, ce Forum n’était pas une rencontre de plus, de la Société Civile, mais une preuve palpable de l’évolution des choses. Une évolution qui est liée à celle de l’environnement. Pour elle, le Cameroun prend de plus en plus d’engagement à l’international. Notamment comment il entend travailler avec la Société Civile, la Reconnaissance par l’Etat du rôle et de la place de la Société Civile dans les politiques. « C’est une évolution très intéressante. Notre rôle à nous est d’entrer dans les engagements que le Cameroun prends. Par exemple il est partie prenante de la Déclaration du Plan d’Action d’Accra qui dit que les Organisations de la Société Civile sont des acteurs indépendants de développement et de plein droit avec droit de d’initiative » affirme Madame Andela qui précise qu’en prenant cet engagement le Cameroun « reconnaît que nous pouvons proposer des choses, que nous avons une force de propositions et que nous avons, nous aussi, un rôle à jouer au niveau de la politique ».De développement.

EPN

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.