Il s’agit principalement de l’enregistrement, l’identification des personnes handicapées de la Commune de Mbalmayo,Région du Centre du pays. D’autres précisions importantes.

 

« Il est porté à la connaissance de la population de la Commune de Mbalmayo que les activités de l’Espace Contact (Nouveau bâtiment à coté du Centre Social) ont démarré ».Cette annonce, visible à l’entrée du Centre Social  de Mbalmayo, est une illustration du démarrage effectif des activités de l’Espace Contact de Mbalmayo. Il est ouvert tous les jours ouvrables de 7h30 à 15h30 précise madame Mballa Germaine, Chef Centre Social de Mbalmayo.

\"EPC\"

Madame Germaine Mballa.Dans son bureau.


Selon M. Yonga Simon, Responsable du Projet, les activités qui ont démarré depuis le 17 décembre 2012 concernent essentiellement  l’enregistrement, l’identification des personnes handicapées de la Commune de Mbalmayo et la sensibilisation de la Communauté à venir fréquenter l‘Espace Contact.

Ce travail se fait avec les volontaires (Ce sont des personnes de la  communauté formées dans la prise en charge du handicap) qui travaillent sous la supervision du Responsable Technique qui est un travailleur social.

L’identification des personnes handicapées se fait à travers des fiches d’identification remises aux Volontaires. Ces fiches permettent de ressortir toute la filiation de la personne handicapée et le besoin dont fait état cette personne handicapée. M Yonga indique qu’ « au terme de ce processus d’identification nous allons descendre dans les communautés, dans chaque famille pour travailler avec les différentes personnes handicapées au vu du besoin exprimé, ressorti  dans les fiches d’identification ».Il ajoute qu’ « après l’identification, nous allons élaborer des plans de rééducation personnalisée en fonction des besoins réels exprimés par chaque personne handicapée ». Cette stratégie est d’ailleurs appelée à se déployer  progressivement.

\"EP\"

L\’Espace Contact de Mbalmayo.Magnifique cadre de rencontre

d\’échanges et de partage pour les personnes handicapées.


Quelques jours seulement après le démarrage du processus d’identification, 34 cas avaient déjà été enregistrés à l’Espace Contact. Mais il faut noter que 18 Volontaires qui ont été formés identifient directement des personnes handicapées au sein de leur communauté. Le Volontaire est une personne de la Communauté choisie par la Communauté pour encadrer les personnes de sa communauté. Les fiches d’identification que tous ces volontaires ramènent à l’Espace Contact, permettent alors aux Responsables d’élaborer un Plan de Réadaptation  en fonction du besoin exprimé. « Nous invitons les familles à faire sortir leur personnes handicapées et à les amener ici à l’Espace Contact où elles pourront être encadrées  et où on pourra également  les aider dans la prise en charge, notamment la résolution de leurs problèmes » conseille M.Simon Yonga. Il faut dire que 28 villages sont concernés par ce projet pilote qui est à sa phase expérimentale. Sa réussite permettra sans doute à ses promoteurs de l’étendre dans d’autres zones où le besoin se fait également sentir.

Ericien Pascal Nguiamba

à Mbalmayo.

 


 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.