Son plan stratégique  vise à  accroître la production de la Société d’Expansion et de Modernisation de la Riziculture de Yagoua. Des révélations édifiantes.

 

Le Riz de Yagoua est très apprécié. Et Malgré quelques difficultés auxquelles vient de faire face la Société d’Expansion et de Modernisation de la Riziculture de Yagoua (SEMRY), son Directeur Général, Marc Samatana reste optimiste sur la bonne marche de l’entreprise. Le Directeur Général appuyé dans son travail par l’Etat, s’est engagé dans un vaste chantier de réhabilitation de la SEMRY.

\"DG

Le Directeur Général de la SEMRY, Marc Samatana.Ici à Yaoundé

avec notre Reporter.


Des sources proches de la Direction Générale de l’entreprise révèlent qu’à l’horizon 2015, la SEMRY voudrait produire 200.000 tonnes de Riz Paddy, à Yagoua, Maga et à Kousseri. Les mêmes sources ajoutent que dans les années 2020, l’ambition du très dynamique Directeur Général est de mettre tout en œuvre pour que l’entreprise atteigne 400.000 à 500.000 tonnes de Paddy. Plus encore, des informations recueillies auprès de la Direction Générale, révèlent que l’objectif du « Boss » Marc Samatana est qu’à l’horizon 2025-2030 qu’on soit à 1 million de tonnes de riz blanchi. Et si Le DG de la SEMRY parvient à réussir ce pari, il est évident que tous les besoins nationaux qui s’évaluent à  environ 400.000 à 600.000 tonnes, seront ainsi couverts. Et même si avec l’accroissement démographique l’on a des besoins de l’ordre de 700.000 tonnes, il y aura sans nul doute 300.000 tonnes que le Cameroun pourra même exporter dans la Sous Région Afrique Centrale.

Même si les Riziculteurs sont confrontés à quelques difficultés, ils sont satisfaits des efforts consentis par le Directeur Général de la SEMRY. Malheureusement certains détracteurs, véritables pêcheurs en eau trouble, ont toujours voulu saboter ces efforts consentis ou encore briser cet élan de M. Samatana, résolument sur les rails du développement. Ce sont de tels actes qui tendent à déstabiliser la société. Car au lieu d’aller sur le terrain toucher du doigt la réalité, ces « apprentis sorciers » d’un autre genre veulent faire tomber un homme qui travaille sans relâche pour la bonne marche de la SEMRY depuis qu’il a pris les rênes de cette entreprise. Heureusement le Directeur Général Marc Samatana continue à remplir sereinement la mission qui est la sienne pour le bonheur des riziculteurs en particulier, et des Camerounais en général. En 2007 lorsque M. Marc Samatana prends la Direction  Générale de la SEMRY, l’entreprise est alors confrontée à de multiples problèmes. Il lui a d’abord fallu installer un dialogue avec les riziculteurs, premiers bénéficiaires, le personnel qui accusait déjà 9 mois d’arriérés de salaire, et avec les fournisseurs. L’entreprise avait près de 700.millions de dette commerciale, près de  2 milliards de dettes fiscales, et les dettes CNPS à plus de 1 milliard. Le nouveau Directeur Général, au regard de cette situation, a donc su la gérer (malgré quelques entorses dues à la situation) pour sauver d’abord la sérénité et relancer la production. Un objectif d’ailleurs largement atteint. Aujourd’hui, le Directeur Général de la SEMRY reçoit sans cesse des félicitations et des encouragements pour son travail. Le 30 novembre 2012, Marc Samatana a annoncé que « l’Etat du Cameroun est en phase d’acquérir deux chaînes d’usinage complètes pouvant égrener chacune 10 tonnes de riz paddy par heure, lesquelles seront installées d’ici mars 2013 à Yagoua et Maga ».Marc Samatana a ainsi pris la ferme résolution de contribuer, autant que faire se peut, à l’émergence du Cameroun aux côtés du Chef de l\’Etat, Paul Biya.

Ericien Pascal Nguiamba.B.

 

                                                                             Message

                                                      Pour l’insertion de votre publicité ici

                                                                      Contactez-nous

                                                              Tel : 00237 99 84 39 76

                                                         Email : yaoundeinfos@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.