Voici les objectifs de cette rencontre qui s’est tenue du 15 au 18 janvier 2013 au Centre d’Accueil Notre Dame du Perpétuel Secours.

 

La Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL) sur le chemin de la performance. La preuve. Tous ses responsables ont répondu présents  à la réunion d’échanges et d’harmonisation du fonctionnement des  services centraux et déconcentrés de son Secrétariat Permanent.

\"Dr.Chemuta

Dr.Chemuta Divine Banda,Président de la CNDHL.

Le personnel de la CNDHL doit \ »travailler efficacement et

correctement\ ».


Cette rencontre, la première du genre, a eu pour objectif principal de permettre aux responsables des services centraux et déconcentrés de la CNDHL de donner leur avis sur l’action de cette institution, d’évoquer les perspectives pour un rendement meilleur d’en fixer le cap dès 2013, et d’évoquer la place de la Commission dans le paysage institutionnel camerounais et sous régional. La rencontre de Mbalmayo avait également pour objectifs spécifiques, d’identifier les écueils rencontrés au quotidien par les services de la CNDHL dans la mise en œuvre des activités ; de trouver des solutions aux difficultés rencontrées, de permettre un échange de bonnes pratiques, de donner des directives pour une harmonisation du fonctionnement de l’Institution à tous les niveaux, de renforcer les capacités des participants.

Il était aussi question de procéder à une évaluation par les responsables de service de leur perception de la place de la CNDHL comme principale Institution de promotion et de protection des droits de l’homme au Cameroun, et de répertorier, le cas échéant, les propositions en vue d’un meilleur rendement, d’une plus grande visibilité et prise en compte de l’institution.

\"SP

Barthelemy Obongono Eye\’e,Secrétaire général de la CNDHL.

Le personnel doit donner \ »le meilleur de lui-même\ ».


Selon le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés Dr. Chemuta Banda Divine,les responsables des services centraux et extérieurs  se sont retrouvés dans le but d’«harmoniser leur méthode de travail, échanger les expériences surtout pour la CNDHL dans le but de travailler correctement et efficacement pour la protection et la promotion des droits de l’homme ».Pour  le Secrétaire général de la Commission,Barthelemy  Obongono Eye’e, cette rencontre « procède de la volonté qui anime le personnel de donner le meilleur de lui-même pour un rendement optimum au sein de l’institution ».

Ericien Pascal Nguiamba

à Mbalmayo.


 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.