Ils se retrouvent chaque après midi à l’Institut Français du Cameroun à Yaoundé pour échanger avec les experts et spécialistes sur les différentes rencontres.

 

Malgré l’absence du Cameroun à la Coupe d’AFrique des Nations de football qui se déroule en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février 2013, les journalistes sportifs  camerounais ne sont pas restés en marge de la compétition. Grâce au « Café foot Orange », ils se retrouvent dans les locaux de l’Institut  Français du Cameroun à Yaoundé pour commenter, analyser et discuter sur les matchs, les performances des joueurs, le choix des entraîneurs, les forces et faiblesses des équipes en compétition, le public etc.

\"CAN

Ce lundi 21 janvier 2013, Jean Paul Mpondo, journaliste à la télévision nationale (CRTV) et président de l’antenne régionale du centre de l’Association des journalistes sportifs du Cameroun (AJSC) coordonne les débats. A ses côtés Casimir Mangue entraîneur de football, Tim Boukam, administrateur de club Emmanuel Gustave Samnick Président de l’AJSC et d’autres membres du bureau.

Même si les commentaires et analyses ont portés essentiellement sur les rencontres  du jour Zambie-Ethiopie et Burkina Faso-Nigeria(avec des pronostics favorables pour le Nigeria et la Zambie), le Café foot Orange de cet après midi était aussi l’occasion pour tous ces journalistes sportifs et leurs experts de passer en revue les conditions « draconiennes » d’organisation de cette CAN, notamment « des journalistes qui sont restés sur le carreaux », les difficultés d’organisation de la compétition par l’Afrique du Sud qui vient juste d’organiser la coupe du Monde, les problèmes consulaires,le manque de spectateurs  dans les stades. Cette édition du Café foot a également évoqué les problèmes de visas, les problèmes des droits de retransmission, les stratégies de communication et de marketing qui n’ont pas pu être menées etc.

Voilà l’ambiance qui règnera chaque après midi au Café foot Orange et ce jusqu’à la fin de cette compétition le 10 février 2013.Lors de la finale.

EPN

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.