Voici des révélations inédites sur la vie artistique académique et familiale de cette jeune chanteuse camerounaise.


Le paysage musical camerounais s’enrichira cette année 2013 d’une nouvelle voix : Kirii’ah. La jeune chanteuse camerounaise est actuellement en studio pour finaliser  la réalisation de son tout premier album baptisé « Le meilleur reste à venir » et celui de son Association Voices of Hope. Association socio culturelle à but non lucratif dont la vocation est de mettre l’art au service de la paix et de la promotion des droits de l’homme.

\"Kirii\'ah\"

Kirii\’ah: Naturellement belle…


Officiellement en studio  depuis 2009, c’est en réalité depuis près de 10 ans que Kirii’ah travaille sur cette œuvre musicale. «  En ce moment j’ai une prémaquette de près de douze titres, je compte d’abord lancer un single qui s’intitulera « Rentre à la Maison » » annonce Kirii’ah. A travers le Single « rentre à la maison », l’artiste compte interpeller « des jeunes qui oublient des choses utiles. Des jeunes qui s’adonnent à l’alcool oubliant ce qui est primordial pour leur vie. C’est aussi une chanson qui s’adresse à un monsieur qui passe son temps dehors et qui oublie que   ce qui est dehors est  à la maison ».Une autre manière pour l’artiste de lutter contre l’infidélité masculine pourrait-on dire, toute proportion gardée.

 Mais outre ce single, la jeune artiste compte aussi sortir toujours cette année, un autre single extrait du prochain album de  son association « Voices of hope ». Kirii’ah indique que « les retombées de cet album seront reversées à l’Association, dans le but de permettre aux enfants défavorisés de pouvoir avoir accès à l’art ».La musique que Kirii’ah  s’apprête à offrir aux mélomanes  est en réalité un brassage de rythmes : « Ma musique est une fusion des rythmes qui ont bercé mon enfance. C’est de l’Afro Reggae Roots. Ma musique est à  base de reggae,  il y a du jazz, de la Soul beaucoup d’acoustique et la modernité Rnb. En fait c’est un mélange d’hier d’aujourd’hui et de demain » précise la jeune chanteuse qui déclare faire la musique « par passion, car la musique fait partie de moi et j’aimerai la faire un jour de manière professionnelle ». Kirii’ah voudrait suivre la voie des certaines aînées comme Sally Nyolo. Ou encore des chanteuses à voix comme charlotte Dipanda, Céline Dion, Mariah Carey Whitney Houston etc.

\"Kirii\'ah2\"

Kirii\’ah.Sur scène.Emouvant


Responsable administrative  dans une ONG Britannique à Yaoundé,Kirii\’ah de son vrai nom Clarisse Mekongo, fait la musique depuis l’age de 17 ans, et est titulaire d’un BTS(Brevet de Technicien Supérieur) en Secrétariat de Direction obtenu en 2000 à l’Institut Siantou à Yaoundé. Elle est aussi titulaire d’un Diplôme de deuxième cycle en éthique des droits de l’homme, obtenu à l’université de Nantes : « j’ai obtenu ce diplôme à travers des cours à distance ici à l’agence universitaire de la francophonie. J’avais eu une bourse mais comme je ne pouvais pas me déplacer, je travaillais, j’ai eu l’autorisation d’aller faire des cours à l’agence universitaire de la francophonie  à Yaoundé » précise t-elle.

Célibataire, sans enfant, Kirii’ah qui a pour signe astral taureau déteste le mensonge et l’imposture. Mais apprécie beaucoup  plus l’honnêteté. Ses loisirs  se résument à la musique, la lecture, le cinéma, et les voyages.

Pour Kirii’ah l’homme idéal « doit être honete, indépendant, généreux et… amoureux ». En baptisant son album  « le meilleur reste à venir », l’artiste invite ses compatriotes à « garder espoir quand on a une passion, un rêve. Il ne faut jamais se décourager quelque soit les difficultés, quand on croit à quelque chose et quand on est passionné pour quelque chose. Il faut se donner les moyens de le faire quelque soit le temps que ça prendra, il faut insister, travailler, à la fin ça finit toujours par payer » dit-elle.

 Kirii’ah qui signifie « à demain » en éton (une langue du centre du pays)  voudrait dire que « le meilleur reste toujours à venir » c’est-à-dire que « si tu n’as pas fait quelque chose aujourd’hui tu auras toujours demain, tant qu’il y aura demain tu pourras toujours te rattraper, donc kirii’ah c’est à demain ».

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                    INSEREZ VOTRE PUBLICITE ICI

                                                  Contactez-nous

                                              Tel : 00237 99843976.

                                      Email : yaoundeinfos@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.