Grosses révélations sur cet opérateur économique qui caresse de plus en plus l’espoir d’une libération imminente.

 

Yves Michel Fotso est un « fils à papa » exceptionnel. Car malgré l’impressionnante fortune de son père, le milliardaire Fotso Victor, il n’a pas voulu se contenter de la richesse de son papa comme le font plusieurs enfants de riches. Il est allé à l’école. Et a fait  de grandes études pour se frayer son propre chemin. Créer ses propres richesses, et contribuer à sa manière au développement du Cameroun, voir du continent africain.

\"Yves

Yves Michel Fotso et son épouse Cécile Emerziane.


C’est à l’ouest du pays qu’Yves Michel Fotso fait la plus grande partie de ses études primaires et secondaires jusqu’en 1976 année au cours de laquelle il obtient son BEPC. Mais c’est plutôt à Makak, dans la Région du centre que ce fils de milliardaire obtient en 1978 son Probatoire D. Puis s’envole pour Meaux en  France où il obtient son Baccalauréat D en 1980.

Après la France Yves Michel Fotso dépose ses valises aux Etats-Unis D’Amérique où il obtient en 1984 son MBA en Management à New York et un Brevet de pilote de l’air privé (Catégorie monomoteur)  dans le New Jersey. C’est le début d’une nouvelle vie pour le jeune et brillant étudiant qui effectue alors de 1984 à 1985 un  stage  à la Cis et à l’Etude de maître Jean Pannier – Avocat International près la Cour de Paris. Ensuite c’est la course aux hautes responsabilités :

En effet de 1985 à 1986 il est Directeur par intérim de la Société Tbc Nigéria-Lagos (Fabrique de piles électrique),et de 1986 à 1987  Yves Michel Fotso est le Directeur par intérim de la Société Unalor – Manufacture d’allumettes – Cameroun (6 mois) et de la Société Sopicam – Fabrique d’insecticides (Groupe Agrevo Hoesch Schering).Entre 1987 et 1989 il est Attaché de Direction Cis,et de  1989 à 1991, il occupe le poste d’Administrateur chargé de Missions à la compagnie internationale de Services (Cis) et de 1991 à 1994 il est Administrateur directeur général adjoint Cis.En 1991 il occupera le poste d’Administrateur directeur général Fermencam (Distillerie) Douala.Puis en  Septembre 1994 celui d’Administrateur directeur général Cis (Compagnie Internationale de Services – France).Yves Michel Fotso dont la compétence ne souffre d’aucune contestation est d’Avril 1995 à mai 2004,l’Administrateur directeur général Gfa Assurances – Agent général Snac et de Juillet 1997 à octobre 2005, le jeune homme d’affaires se voit confier le poste de Vice-président de la Commercial Bank of Cameroon (Cbc).En Juin 1998 il est nommé Président du Directoire Sci Kent (Douala), en Mai 1998 il est nommé Président directeur général (Idt) Imprimerie du Tchad (N’Djamena), et en Mars 1999  il et propulsé au poste de Vice-Président de la Commercial Bank-Centrafrique (Cbca) .De Juin 2000 à novembre 2003, Yves Michel Fotso est l’Administrateur directeur général de la Cameroon Airlines (Camair).En Avril 2000 il prends le poste de Vice-président de la Commercial Bank-Tchad (Cbt) et en Août 2002 le fils du milliardaire est le Président de la Société financière africaine (Sfa) et en Janvier 2003 il occupe le poste de Vice-président de la Commercial Bank-Guinea Ecuatorial (Cbge).En Janvier 2005 il devient le Président de la Commercial Bank-Sao Tomé e Principe (Cobstp), et en Novembre 2005,Président de la Commercial Bank-Cameroun (Cbc).Yves Michel Fotso devient en en Janvier 2006 Président de Capital financial holdings Luxembourg (Cfh).Des postes qu’il a su conserver, malgré son incarcération à la prison, à Yaoundé.

Né le 10 Novembre 1960 à Yaoundé  et Marié, père de  4 enfants, Yves Michel Fotso est un jeune Camerounais dynamique. Qui a su se frayer un chemin dans le monde des affaires inspirant d’autres jeunes camerounais à pouvoir prendre en main, eux aussi, leur propre destin. Même si on est fils de milliardaire.

\"Yves

Yves Michel Fotso. Le \ »Boss\ ».


Malgré des soucis de justice qu’il connaît actuellement, depuis son incarcération dans une cellule du Secrétariat d’Etat à la Défense(SED)à Yaoundé, Yves Michel Fotso sait qu’il continuera toujours de bénéficier d’un véritable capital sympathie auprès de la jeunesse africaine. Et auprès d’autres hommes d’affaires et des dirigeants du continent dont les pays bénéficient aujourd’hui des fruits et retombées des activités et initiatives du jeune homme d’affaires camerounais. Accusé de détournement de deniers publics en coaction avec M.Roger Ntongo Onguene, ancien Directeur Général de l’Autorité aéronautique du Cameroun (AAC) d’un montant de 546 millions de FCFA représentants les redevances aéronautiques dues par la Camair à l’AAC, Yves Michel Fotso a procédé le 23 décembre 2012 par le truchement de ses avocats, au reversement des 230 millions de FCFA qui lui étaient imputés. Conséquence, sur instruction du Ministre de la Justice garde des sceaux, Laurent Esso,le procureur général près le Tribunal Criminel Spécial(TCS),M. Emile Nsoga, a décidé,le 14 janvier 2013 de l’arrêt des poursuites contre Yves Michel Fotso. « Nous savons que l’arsenal juridique nous est favorable » déclarait Me Martin Luther Achet, Avocat de Fotso, à nos confrères de Repères le 16 janvier 2013.Une sérénité qui permet aujourd’hui à Yves Michel Fotso, important opérateur économique, de penser de plus en plus à sa libération. Lui qui a d’ailleurs remboursé près de 900 millions de FCFA le 17 janvier 2013 au trésor public. Pour l’affaire de l’avion présidentiel baptisé BB-JII qui lui a valu une condamnation de 25 ans de prison le 22 septembre 2012. Selon ses avocats et des observateurs de la scène politique, Yves Michel Fotso,qui a convolé en justes noces avec Cécile Emerziane le 27 mai 2011 à Yaoundé,  est de plus en plus sur  la route qui mène vers la sortie de prison. Paul Biya, le chef de l’Etat camerounais au cours de son séjour en France, à l’invitation de son homologue François Hollande a d’ailleurs déclaré à la presse que « notre souci, c’est qu’il y ait le maximum de gens libres… ». Des propos qui laissent croire que comme d’autres « Prisonniers de luxe », Yves Michel Fotso sera bientôt un homme libre. Il a besoin de cette liberté pour contribuer à nouveau et d’avantage au développement du Cameroun et de l’Afrique à travers ses multiples chantiers qui se retrouvent un peu partout à travers l’Afrique et hors du continent.

Ericien Pascal Nguiamba.

Contactez notre Rédaction

Tel: 00237 99843976

email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr


 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.