Selon des sources, des bandits armés lui ont tiré une balle dans la tête devant son domicile à 3 heures du matin.

Le monde de la communication est en deuil. Le jeune animateur et communicateur Duprince Ledoux Yegui bien connu des auditeurs de CRTV Ouest à Bafoussam n’est plus. Selon des sources proches de la famille, le jeune animateur de Fréquence Lazer, une émission de la station Régionale de la CRTV (Cameroon Radio Télévision) à Bafoussam a été froidement abattu par des bandits aux environs de 3 heures du matin le 12 février 2013 à Bafoussam.

\"Duprince

Le jeune animateur,en direct du studio de CRTV-Ouest à Bafoussam.


Il aurait reçu une balle dans la tête, après avoir été agressé par ces mêmes malfrats. Les mêmes sources indiquent que le jeune animateur Radio rentrait du Senat Night Club, une boite de nuit où il officiait comme Communicateur. Il venait tout juste d’y organiser une soirée à l’occasion de la fête de la jeunesse célébrée le 11 février 2013.Et c’est devant son domicile au quartier Famla à Bafoussam que les bandits l’ont froidement abattu d’une balle dans la tête vers 3 heures du matin, indiquent de nombreux témoignages sur sa page facebook.

Avec cette disparition, c\’est une grosse perte dans l\’univers de la jeune génération montante de la communication à l\’Ouest. Duprince Ledoux Yegui selon des témoignages, était devenu l\’un des meilleurs jeunes animateurs radio à Bafoussam qui a fait ses armes aux côtés de Jacob NGUINI dans l\’émission à succès Fréquence-Laser sur la station régionale CRTV Ouest. Le jeune animateur producteur s’est lancé par la suite dans l’événementiel avec l’organisation des spectacles et la promotion des artistes de la Région de l’Ouest.

\"Duprince

Un jeune communicateur très actif dans l\ »évenementiel à Bafoussam.


Ancien élève du Lycée technique de Banengo et secrétaire Régional de l’Union Chrétienne des Jeunes Gens de Bamendzi « B », Duprince Ledoux Yegui était devenu incontournable dans le showbiz nouvelle génération à Bafoussam. Amoureux des Technologies de l’Information et de la Communication(TIC), il était très présent sur les réseaux sociaux et y avait même déjà créé le Forum des Animateurs et Ingénieurs de Réalisation Evènementiel(FAIRE).

Depuis l’annonce de cette disparition tragique, les amis et connaissances veillent tous les soirs au domicile de ses parents à Famla. Sa levée de corps est prévue ce samedi 16 février 2013 à Mbo. Et l’inhumation, le dimanche 17 février 2013 à Bansoa par Fomrang. Mais jusqu’ici aucun témoignage ne révèle l’origine de cette mort tragique et brutale. Qui en voulait tant à ce jeune communicateur au point de l’éliminer ? Des enquêtes nous le diront peut être un jour.

Abou Bébé.

 

Contact Rédaction

Tel:00237 99843976.

email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.