Voici les salaires contestés et toutes les révélations de cette grève qui paralyse la jeune radio.

 

Il n’y a plus de journaux parlés à Youth Radio depuis plus de deux semaines. Toute la Rédaction de cette station de radio émettant à Yaoundé sur 93.5FM est en grève. Les journalistes ne se rendent même plus au travail. Fâchés. La grève s’est  également étendue à la direction des programmes. Avec notamment la démission du principal animateur du « 10h-12h » qui a préféré abandonner cette radio pour aller se chercher ailleurs. Même le Chef de chaîne serait entré dans la danse puisque son émission matinale est présentée par un jeune animateur.

\"Abessolo

Evariste Abessolo.Le Promoteur de la Radio

Youth Fm. Pensif.


Pour « boucher le trou ».D’autres émission sont également perturbées par cette grève. Seul le Directeur de l’information vient de temps en temps présenter un bulletin d’informations, en attendant le retour à la normale de la situation.

Selon une source proche de la rédaction de Youth  Radio, les journalistes se plaignent de leurs « mauvaises conditions de travail et de vie ».Ils dénoncent surtout les « salaires » que leur donne le promoteur de la radio, Evariste Abessolo. Mais une source proche de la direction de la chaîne, indique le « boss » ne parle pas encore de salaire mais de « frais de taxi » mensuel. En attendant. Ainsi chaque journaliste perçoit chaque fin de mois 20.000(Vingt milles francs CFA). Une source révèle que certains personnels n’ont pas ce « privilège ».Ils se débrouillent. La  même source indique que c’est ce qui explique la démission de certains animateurs.

Pour tenter de calmer la situation, le Directeur général (oui il en existe) de la Youth Radio aurait convoqué une réunion de crise avec la rédaction en particulier et tout le personnel en général. Rencontre boycottée et boudée par la rédaction : « Nous avons refusé d’assister à cette réunion de  M. Simon Ntonga car nous savions d’avance ce qu’il allait nous dire, à savoir le même baratin de tous les jours, alors que nous avons de réels problèmes » affirme un journaliste de cette jeune radio située au quartier Essos à Yaoundé.

En séjour en France, le Promoteur de la Radio, Evariste Abessolo, informé de la situation, aurait convoqué une réunion de crise pour ce lundi 25 février 2013.Pour trouver des « solutions » à cette grève qui secoue son entreprise. Invité à l’émission « Crtv ma compagne » sur les antennes de la radio nationale(Crtv Poste national) à l’occasion du lancement de sa Radio,Evariste Abessolo disait pourtant apporter,à travers Youth Radio, un nouvel instrument pour l’épanouissement de la jeunesse camerounaise. La grève qui secoue sa radio et les différentes démissions qu’elle enregistre, devraient donc amener le promoteur de cette radio qui se veut « au cœur de la jeunesse », à prendre en compte et au sérieux les revendications de ses jeunes employés qui veulent justement un meilleur épanouissement.

Perin Loire Nzindi.


                                                        ANNONCEURS

                           INSEREZ VOTRE PUBLICITE A PETIT PRIX ICI

                                                          Contact :

                                              Tel : 00237 99843976

                            Email : yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.