Voici l’interview inédite de la star camerounaise établie à Toulouse en France depuis 15 ans. Lisez.


 Bonjour Bikki-Math, tu es une star de la chanson camerounaise. Comment es tu arrivée dans la musique ?

 Bonjour M. Ericien Pascal, je crois qu’étant déjà dans le ventre la musique me berçait déjà. Quand j\’étais petite fille j\’allais passer des vacances au village et lorsqu\’on veillait le soir on s\’asseyait dehors et papa jouait des balafons et moi je dansais. Mais ça ne m\’avait jamais fleuri l\’esprit d\’être chanteuse, la famille qui m\’a élevé était carrée.

\"Bikki

Bikki-Math, la nouvelle étoile de la musique camerounaise.

Il fallait aller a l\’école, et mes parents adoptifs m\’ont accueilli je n’avais que 4mois.j\’étais leur seul enfant. Un musicien était considéré comme un raté, pire un joueur de balafon comme ils appelaient. il ya 3ans je perds tous mes 4 parents au bout d’un an et demie, j\’ai perdu pied, j\’ai sombré, j\’ai touché le fond, je me sentais seule au monde, tous les dimanches j\’allais a l\’église et demandais à Dieu que j\’étais seule, que  je voulais une famille. Un ami me conseille d\’écrire tout ce je ressens, mais au lieu d\’écrire j\’ai commencé a chanter. J’enregistre la petite chanson sur mon répondeur, l’envie de finir la chanson me vient et j\’écris ma première chanson (mon histoire). Je la fais écouter à ma copine. Et en me voyant sourire elle me dit tu peux encore écrire une et nous les chanter de temps en temps tu chantes très bien, et c\’est ainsi que j\’entre dans la musique, et je me retrouve avec plein de monde autour de moi, un monde qui m\’aime à nouveau.

Parle-nous de ta musique et de ta discographie…

Je fais du Bikutsi pur et dure afin de mieux valoriser ma culture. Je suis à  mon tout 1er album sorti a la fin du mois de novembre 2012. Avec pour titre « MON HISTOIRE ».
Quels sont les thèmes que tu développes dans tes chansons? Autrement dit, tu chantes quoi?

Mon histoire parle de tout : Mes réussites, les décès de mes êtres chers, des déceptions, de mes amours, bref de la vie de l\’homme.

Un mot sur tes origines…

 Humm…!  Je suis Mvele d\’Essé et d’Awaé, mais j\’ai grandi avec les Yaoundé Olézoa

Depuis combien de temps vis tu en France ?

 Je vis en France depuis 15 ans. A toulouse. Je suis arrivée ici le 6 septembre 1998  j\’étais encore presque adolescente. J’avais de la famille ici en France.

\"BIKKI

Tout simplement…charmante.

A quand ton prochain album?

Il sortira en fin d\’année 2014
Il parlera de quoi? 

De notre séjour sur terre, à savoir si l\’humain sait exploiter ces merveilles que Dieu lui offertes dans sa vie.

As-tu des modèles dans la musique? 

Hummh…!  Bien sûr. Ils sont tellement nombreux, Ange Ebogo Emérant, Josco l\’inquiéteur, Bisso solo, Mamadou Aïjo et bien d\’autres encore.

A quand un spectacle ou une tournée au Cameroun?

Je suis encore en tournée ici en Europe jusqu’en début juillet, et mi juillet je viens faire connaissance avec mon public camerounais.

Qu\’est- ce qui fait la particularité de ta musique?

La particularité de ma musique c\’est ce bikutsi pure qui me circule dans les veines, fille d\’un grand balafoniste, je sors un rythme du bikutsi des mvele mélangé avec du Yaoundé, du pur folklore. Pas de bat ventre dans mes chansons.
Es-tu mariée ? Fiancée? Ou alors tu es encore un cœur à prendre ?

 Je ne suis pas mariée mais j\’ai un homme dans ma vie. 

 Des enfants aussi…

Oui il ya mes trésors
C’est quoi ton Plat préféré?

Le safon\’n c\’est un plat des mvele, les feuilles de manioc sans sel avec le mais sec bouillit au jus de noix de palme Humm!!! J’adore
Ton sport préféré?

Judo et Karaté 

Pour toi quelles seraient les qualités d’un homme idéal? 

Un homme idéal c\’est celui qui respecte ses valeurs morales et qui garde… il doit m\’aimer, me respecter et me protéger

Fais tu la musique par plaisir, par passion, pour éduquer ou pour de l\’argent ?

Je fais la musique par passion, et ça me fait plaisir car grâce à la musique je me sens proche de mon feu père, et j\’essaye de faire passer des messages. Il ya un proverbe Beti qui dit: les cailloux qu\’on lance au hasard dans la forêt peuvent tuer un oiseau.

Que penses-tu de la musique camerounaise actuelle?

Moi je trouve que la musique camerounaise va mieux, A Yaoundé on entend notre musique partout. Je me rappelle des chansons que j\’entendais dans des bars lorsque j\’étais enfant en allant a l\’école, ce n\’était que la musique congolaise. Heureusement que je suis la nièce d’Ebogo Emérant. Ce sont ses chansons qui jouaient chez nous tous les jours.

\"Bikki

Regard vers un future radieux…

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui veulent suivre ton chemin?

Je ne sais pas si je peux me permettre car je débute dans la chanson, mais je me dis que lorsqu\’on a ce respect en soi et à son prochain, on peut réussir en tout. On donnera toujours le meilleur. Et c\’est essentiel dans la musique. Je travaille plus et j\’évite de sortir n\’importe quoi pour le respect de ma personne et des personnes qui vont écouter.

Pourkoi te fais tu appeler Bikki-Math? 

Bikki Math c\’est le diminutif de mon nom de famille.

Un denier mot à tes fans et aux mélomanes qui vont te lire à travers le monde entier sur www.yaoundeinfos.com?

Hummh !!!! Tout D’abord un merci a vous merci de m\’avoir accordé de votre temps, merci de m\’avoir permis de mieux me  faire connaitre par mes fans et ceux qui ne me connaissent pas encore. A tous mes fans je dis merci pour tout ce soutien,  je ne vous décevrai pas. Je vous kiffffff

Entretien avec Ericien Pascal Nguiamba.


Contact- Rédaction

Tel : 00237 99843976

Email : yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.