Objectif et Contenu de Cette Convention de partenariat qui fait partie des activités phares du plan d’action 2013 du Ministère des Arts et de la Culture.

 

Cette convention a pour objectif principal de  formaliser la collaboration qui a toujours existé entre le Ministère des Arts et de la Culture (Minac) et les chefs traditionnels du Cameroun rassemblés au sein du Conseil National des Chefs Traditionnels en vue de préserver, et de valoriser  les éléments du patrimoine culturel matériel et immatériel. Ce partenariat contribue à mettre en œuvre la mission de protection de conservation, l’enrichissement du patrimoine culturel conformément au décret du 14 septembre 2012 portant organisation du Minac.

\"AMA

Madame Ama Tutu Muna,Ministre des Arts et de laCulture

avec les Chefs traditionnels.


Lors de la cérémonie de signature de cette convention le 28 mars 2013 à Yaoundé, la Ministre des Arts des Arts et de la Culture Ama Tutu Muna avait relevé le rôle joué par les Chefs traditionnels qui « représentent  le plus souvent dans nos villages et communautés locales, des gardiens de nos  traditions séculaires ».Voilà pourquoi « il paraît donc important de les associer, mais également de les accompagner à continuer d’œuvrer à cette noble mission protection de notre héritage culturel » a dit la Ministre.

Cette convention concerne  notamment la mise en œuvre de l’inventaire général du patrimoine culturel matériel et immatériel, la mise à disposition d’une assistance technique à la formation des personnels des musées et chefferies traditionnelles,  la publication des catalogues et collections muséographiques des chefferies traditionnels, la réalisation des reportages et autres productions audiovisuels des traditions orales des chefferies traditionnels, l’appui financier et technique à la réalisation des biens culturels.

La Ministre des Arts et de la Culture précise que « Les clauses de cette convention cadrent avec les engagements pris part le Cameroun sur le plan international à travers le Ministère des Arts et de la Culture , notamment avec la ratification de la convention de 1972, pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel, la convention de 2005 pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et récemment celle de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel et matériel.

L’espoir est donc de voir cette initiative galvaniser tous les chefs traditionnels et leur président,le Lamido Alim Hayatou, dans le processus de conservation  de l’héritage culturel national et surtout à la sensibilisation des communautés locales. La Minac espère que le Conseil National des Chefs Traditionnels « apportera son soutien à la promotion de la diversité culturelle  de notre pays ». Cette Convention s’inscrit en droite ligne de la volonté de Madame Ama Tutu Muna de « continuer d’oeuvrer pour la promotion et la valorisation de notre patrimoine culturel suivant ainsi les orientations du Président de la République, Paul Biya ».

EPN

 

Contact Rédaction.

Tel: 00237 99843976. email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.