Ils se sont produits les 22 et 23 mai 2013 au Centre Culturel Camerounais. Dans le cadre de la fête de l’unité du Cameroun. Retour sur ces soirées festives.


La Ministre des Arts et de la Culture du Cameroun, Madame Ama Tutu Muna, vient encore de frapper un grand coup. Avec l’organisation de deux soirées de danses pour célébrer en beauté la 41è édition de la fête de l’Unité nationale. Et ce sont Des chorégraphes Egyptiens invités pou la circonstance, qui ont enflammé le podium du Centre Culturel camerounais de Yaoundé.

\"danse\"

Les Chorégraphes égyptiens, sur la scène du Centre

Culturel Camerounais(CCC) à Yaoundé.


Les membres de la troupe « Aswam » ont d’abord impressionné le public par leurs tenues de scène exceptionnelles : Des robes  paysannes, ou à volants, des boubous, des « Melaya », sorte de voile épais et opaque. Ensuite place au spectacle proprement dit, au cours duquel le savoir faire artistique égyptien a été démontré de fort belle manière à Yaoundé. Des chorégraphies spectaculaires qui n’ont pas laissé indifférents les invités du Ministre des Arts et de la Culture, parmi lesquels l’ambassadeur d’Egypte au Cameroun S.E.Ibrahim Moustafa Hafef et des membres du gouvernement camerounais. Le groupe Yazdak, lui, a magnifié le thème de la pêche. Sur scène. Dans  la chorégraphie baptisée « Bakassi », les danseurs de ce groupe, ont su imiter par des gestes précis, les techniques et mécanismes de pêche. Notamment les mouvements des pagayeurs en pleine mer. Un spectacle nourri par des salves d’applaudissements d’un public visiblement satisfait par ces moments de bonheur et de détente.

Mais il faut noter qu’avant l’entrée en scène des artistes Egyptiens, ce sont les chorégraphes camerounais du Ballet National, qui ont ouvert le bal. En première partie. Les huit membres du Ballet National du Cameroun ont ainsi présenté au public  des chorégraphies des régions soudano-sahéliennes. Leurs tenues, des gandouras vertes pour les hommes, et des ensembles aux couleurs vert rouge et jaune du drapeau camerounais pour les filles ont donné une coloration particulière à leur spectacle. Exécuté pieds nus, leur spectacle a été applaudi par les personnalités présentes dans la salle de spectacle rénovée du Centre Culturel Camerounais. Ils n’ont ménagé aucun effort pour mettre en vitrine et en valeur le savoir faire camerounais en matière de danse.

A la fin du « show »,Ama Tutu Muna Ministre Camerounais des Arts et de la culture a déclaré à la presse que « c’est dans le cadre de la coopération bilatérale qui nous lie avec l’Egypte que ces soirées de partage ont pu être  organisées » avant d’ajouter que « la communauté Egyptienne a bien voulu nous accompagner dans la célébration de notre fête de l’unité et c’était très beau ».La Ministre des Arts et de la Culture a même annoncé  que ces soirées de partage  culturel se poursuivront avec d’autres pays car « le patrimoine camerounais peut aussi être préservé à travers la danse » estime ATM.

EPN.

 

                                                                PUBLICITE

                   ANNONCEURS FAITES VOTRE PUBLICITE A PETIT PRIX ICI

                                                               Contactez-Nous

                                                           Tel: 00237 99843976.

                                                  email: ericienpascal@gmail.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.