Cette publication est déjà disponible aux éditions Ifrikiya à Yaoundé. Voici son contenu.

 

Cet ouvrage de 118 pages, reparties en 8 chapitres, est le premier « bébé » littéraire du camerounais Georges Eric Dang Ntseny. L’ouvrage, une fiction, sonde les méandres des chefferies traditionnelles africaines, aujourd’hui en voie de disparition. Le Roman relate l’histoire du jeune Danga, « fils et petit fils du chef… qui vient de soutenir brillamment une thèse en Europe sur La mystique du rite de la circoncision dans la tribu Makéa ».Le jeune homme convoqué en urgence par les tenants du pouvoir traditionnel de son village, doit répondre de deux chefs d’accusation graves, à savoir la trahison et la divulgation des secrets rituels.

\"Livre

L’auteur de l’ouvrage pose alors une série d’interrogations sur la peine capitale, prise comme sanction à l’endroit du jeune diplômé. En effet, peut-on parler de trahison alors que le travail du jeune personnage a été mené dans un cadre purement académique et dans l’intention de présenter sa tribu ? Devrait-on le traiter de traître, lui qui n’est pas initié aux coutumes et rites de sa tribu ? S’interroge l’auteur. Des questions qui trouvent leurs réponses après la lecture de cet ouvrage, dont l’une des particularités apparaît sur les illustrations qui accompagnent chaque chapitre. Le lecteur est aussi édifié sur les rites, l’initiation extrême, l’initiation proprement dite, l’épreuve initiatique des femmes, la condition sexuelle et les questions relatives au mariage dans la partie orientale du Cameroun. L’auteur aborde aussi les questions de pouvoir. Un pouvoir que le personnage principal du roman a « arraché » pour en être le « détenteur exclusif ». Le « grand Leader ».Avec la bénédiction des ancêtres.

Il faut dire que par la précision du détail, la connaissance du milieu traditionnel, la réflexion menée sur l’essence du pouvoir, et le suspense permanent « habillement »  servi par le « prodigieux  sens narratif de l’auteur », le Roman « L’ombre ancestrale » se présente comme un « chef d’œuvre ».Un ouvrage où finalement « le héros se retrouve influencé par ses ancêtres et ne peut que vivre par rapport à ses ancêtres » affirme son auteur, Georges Eric Dang Ntseny,par ailleurs fonctionnaire de l’administration des Douanes camerounaises. Né le 10 mai 1978, il est originaire d’Abonbang dans la Région de l’Est Cameroun. Ce jeune auteur, à travers cette première création littéraire, vient ainsi de faire une entrée remarquable dans le cercle des écrivains camerounais.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                                                    ANNONCES

                CET ESPACE EST RESERVE POUR VOS ANNONCES PUBLICITAIRES

                                                              Contactez-Nous

                                                          Tel: 00237 99843976.

                                                  email: ericienpascal@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.