Voici les autres annonces fortes du Directeur Général de cette Agence de Service Civique créée par le Chef de l’Etat.

 

En 2013, l’Agence du Service Civique  National de Participation au Développement compte former 1000 jeunes volontaires dans les 10 Régions du Cameroun. Cette annonce a été faite le 19 juin 2013 à Yaoundé à l’occasion du point de presse de lancement solennelle des activités de mobilisation et de sélection des jeunes volontaires de la cuvée 2013 du Service Civique  National de Participation au développement.

\"Ayuketah\"

Le Directeur Général de l\’Agence,Ayuketah Oswarld

Tambe.


Mais les critères de sélections des jeunes volontaires rendus publics par le Directeur Général de cette structure,Ayuketah Oswarld Tambe ne semblent pas arranger tous les jeunes surtout les jeunes filles. En effet selon lui, pour être sélectionné, il faut remplir entre autres conditions :Avoir la nationalité camerounaise,être âgé de 18 à 45 ans,être issu d’un village ayant la terre disponible ou être disposé à s’installer sur des nouvelles terres mises à disposition,être volontaire pour une carrière stable d’exploitation agricole, pastorale, piscicole ou artisanale, être exempt de toutes maladies contagieuses, être disposé à travailler en groupe et surtout « Ne pas être grosse pour les filles ».C’est cette dernière condition qui  énervent plusieurs jeunes camerounaises qui se  sentent ainsi injustement exclues des activités et de la formation offerte par cette structure créée par le Chef de l’Etat, Paul Biya. Pour toute la jeunesse de son pays.

Mais au cours des échanges avec la presse locale, le Directeur Général de l’Agence a simplement indiqué que « les 1000 volontaires à sélectionner et à former sont essentiellement issus des couches socialement vulnérables. A savoir les pygmées, les Mbororos, Peuls, les enfants de la rue et les jeunes des zones frontalières ». Une attention particulière sera ainsi portée sur les localités de Darak et de Bakassi, près de la frontalière avec le Nigeria.

En 2012, dans le cadre de l’opérationnalisation de cette Structure, 6000 jeunes volontaires avaient été formés et reçu, selon le Directeur Général, des appuis financiers à hauteur de 770 millions de FCFA. Ordonnés par le Président Paul Biya. Mais jusqu’ici plusieurs jeunes disent n’avoir toujours pas reçu ces appuis  financiers malgré leurs « requêtes ».Le Directeur Général Ayuketah Tambe, qui reconnaît l’existence de cette situation, dit avoir instruit ses collaborateurs de « vérifier » et de lui « rendre compte ».Afin de résoudre ce problème. Au cours de l’année 2013 l’Agence fonctionnera avec un budget de 1 milliard 400 millions de FCFA. Ayuketah Tambe qui dément l’existence d’un conflit entre le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, PCA de l’Agence, Bidoung Mkpatt et lui, devra donc veiller à l’utilisation minutieuse de ces fonds. Surtout au moment où  le Président Paul Biya ne fait aucun cadeau aux prévaricateurs de la fortune publique.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                                                   PUBLICITE

 

                                               Faites vos petites annonces ici

                                                              Contactez-Nous

                                                         Tel: 00237 99843976.

                                                 emails:  yaoundeinfos@yahoo.fr

                                                                yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.