C’était au terme de la 14è Session  ordinaire de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés les 28 et 29 juin 2013 à Yaoundé. Les résolutions. Lire.

 

Avant la fête, il y avait d’abord le travail. Le 28 juin 2013. En effet la 14è session ordinaire de la Commission Nationale des droits de l’homme et des libertés (CNDHL) tenue au Palais des Congrès de Yaoundé, a permis à cette Institution « d’examiner le travail abattu en 2012 et de se préparer d’avantage sur les grands chantiers de la Commission en 2013 et pour les années  à venir » a déclaré à la presse Dr.Chemuta Divine Banda, le Président de la Commission.

\"Médailles

Photo de famille des médaillés.


Cette Session était également  l’occasion pour les membres de la Commission d’adopter le Rapport de la 13è session ordinaire, de faire le suivi de l’exécution des résolutions et recommandations  de la 13 session ordinaire. Il était aussi question de l’adoption du Rapport d’activités de 2012 ainsi que du Rapport sur la situation des droits de l’homme au Cameroun en 2012 ; l’adoption, du compte administratif et du compte de gestion de l’année 2012.Cette rencontre a également permis à la Commission d’élire les Présidents et Rapporteurs des Sous Commissions et le renforcement des capacités des Membres et du personnel de la Commission.

                                             Les chantiers de 2013.

 

Pour cette année 2013, la Commission se prépare déjà pour le suivi et l’observation des prochaines élections municipales et législatives prévue cette année au Cameroun. « Après les élections sénatoriales, nous nous préparons pour les élections municipales et législatives et nous pensons que nous allons aussi entamer heureusement la construction de notre bâtiment siège. Nous ne sommes pas encore logés et cela nous rend la tache difficile. Nous pensons aussi que nous allons continuer  à étendre notre présence sur le terrain, car nous sommes entrain de travailler sur notre antenne de l’Extrême-Nord. Nous avons déjà ouvert en deux mille treize  notre antenne du sud » a dit le Dr.Chemuta Divine Banda.

Un  travail qui produit des résultats aussi positifs méritait donc que des distinctions soient décernées aux acteurs les plus méritants. C’est ce qui justifie la remise des médailles d’honneur du travail en argent et en vermeille aux personnels de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés le 29 juin 2013 par le gouverneur de la Région du Centre, Moïse Eyene Nlom, au nom du Ministre en Charge du travail.7 médailles en argent et 4 en vermeille ont donc été remises à des cadres  et agents pour « les services rendus à la Commission » indique le Président de la CNDHL.

\"Dr.CHEMUTA

Dr.Chemuta Divine Banda.Président de la CNDHL.


S’adressant aux heureux récipiendaires, le Dr.Chemuta Divine Banda a indiqué que « derrière ces médailles…ce sont plusieurs années de travail auxquelles il est rendu hommage pour les plus anciens d’entre vous. Des années qui démontrent l’importance de la vie professionnelle dans votre épanouissement ».Pour le patron de la Commission, « Ces années passées à la CNDHL sont méritoires et respectables. Elles méritent d’être honorées ».

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                                            PUBLICITE

                                         Faites vos petites Annonces ICI

                                                 Contactez-Nous

                                              Tel: 00237 99843976

                              email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.