Son pays a organisé un colloque international sur l’éducation civique et l’intégration nationale du 08 au 10 juillet 2013.La finalité…Lire.

 

Le constat est triste. Le Cameroun  est confronté à une avancée importante de l’incivisme dans toutes les sphères sociales. Surtout chez les jeunes qui semblent ne plus avoir de repères ou de véritables modèles. En outre les valeurs telles que l’amour de la patrie,le respect des institutions et des emblèmes de la République,le respect de la chose publique,la paix, le travail,la solidarité,l’honnêteté, sont en perte de vitesse.

\"biya-ok.jpg\"

S.E Paul Biya, Président de la République du

Cameroun. Pour le Civisme.


Cette situation que bon nombre de camerounais qualifient de « cancer social », hypothèque considérablement les efforts de développement du pays. Le Président de la République, Paul Biya, faisait encore le triste constat dans son discours à la jeunesse le 10 février 2013.Selon le Chef de l’Etat « Le niveau de moralité de notre jeunesse se dégrade (…) la société apaisée et prospère que nous voulons construire sera minée de l’intérieur si ces avancées ne sont pas accompagnées par un progrès de la moralité publique ». Au regard des proportions inquiétantes qu’a atteint le mal au Cameroun, le Président Paul Biya avait même dû interpeller d’autres sphères de socialisations. Pour mener le combat : « Nos églises, nos temples et nos mosquées doivent redevenir de vraies écoles de civisme, de rigueur et de moralité » avait déclaré le président Paul Biya dans son discours à la jeunesse.

Le colloque international sur l’éducation civique et l’intégration nationale organisé au Palais des Congrès de Yaoundé par le Ministère de la jeunesse et de l’éducation civique et placé sous le très haut patronage du Chef de l’Etat, se présente donc comme la première phase de la lutte musclée contre cet incivisme grandissant. Le Premier Ministre Chef du gouvernement, Philémon Yang, Représentant personnel du Chef de l’Etat à ce colloque et superviseur général, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Pierre Ismaël Bidoung MKpatt, Coordinateur technique du colloque,les membres du gouvernement,divers experts nationaux et internationaux et responsables des organismes internationaux tels que le Commonwealth, l’Unesco, la Confejes(Conférence des Ministres de la Jeunesse et des sports de la Francophonie) qui ont pris part  aux travaux du colloque ont convenu qu’il est urgent de mettre en œuvre des « stratégies appropriées permettant d’inculquer aux citoyens les notions de civilité, de civisme,de patriotisme, d’unité et d’intégration nationale développées ».Le colloque  international de Yaoundé qui a ressemblé 1800 participants, visait également à « développer, de manière participative, des stratégies et des mécanismes devant, d’une part, affiner davantage en chaque Camerounais l’esprit civique, patriotique et, d’autre part, le déterminer à toujours promouvoir un vivre ensemble harmonieux ».

Pour le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Pierre Ismaël Bidoung MKpatt, les résolutions de ce colloque international vont dans le sens de « restaurer l’école du savoir vivre, du savoir être, du savoir devenir pour une société où le vivre ensemble est le fondement angulaire, en tant que socle d’engagement de tous et de chacun au service d’une nation camerounaise forte et prospère ».C’est dans cette optique  que le Colloque international de Yaoundé a évoqué la nécessité de la mise sur pied d’un Organe de régulation et l’instauration d’une journée sur le civisme. Des résolutions qui vont en droite ligne de la volonté du Chef de l’Etat : « Le civisme, on ne le dira jamais assez, est le fondement de toute société » disait justement  le Président Paul Biya le 10 février 2013.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                                              PUBLICITE

                                            Faites vos petites annonces ICI

                                                      Contactez-Nous

                                                     Tel: 00237 99843976

                                 email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.