Ils ont participé à un atelier sur l’Impact des changements climatiques sur le circuit de commercialisation des produits forestiers non ligneux, le 21 août 2013 à Yaoundé.

 

L’objectif de cet atelier était d’outiller les exploitants de produits forestiers non ligneux, de connaissances pratiques sur les changements climatiques et restituer les bonnes pratiques d’adaptation recensées. De manière plus spécifique, il était question de sensibiliser les acteurs sur les défis des changements climatiques, identifier les impacts des changements climatiques sur le circuit de commercialisation des produits forestiers non ligneux.

\"Dr.Zebaze\"

Dr.Zebaze, pendant son discours.

Il était aussi question de mener une réflexion participative sur l’avenir d’une filière PFNL tournée vers la gestion durable des ressources naturelles ; et enfin d’examiner le niveau d’interactions que les collectivités, les OSC et les exploitants de PFNL développent ou envisagent de développer.

Cet atelier qui  s’est déroulé au siège du Service oeucuménique  pour la Paix (SEP) au quartier Nsimeyong à Yaoundé a rassemblé dix  collecteurs et vendeurs de PFNL, deux acteurs, cinq représentants des ONG nationales dont trois membres du Réseau Climat et Développement, trois Représentants légitimes des communautés que sont le Chef traditionnel, le Notable, le Député et le Sénateur.

L’atelier de Yaoundé  était en fait une session d’échanges comportant  des exposés portant sur les changements climatiques, la connaissance du Réseau Climat et Développement et de bonnes pratiques appliquées ou à appliquer par les acteurs locaux et de la filière PFNL.

Il faut dire que cette rencontre est intervenue à un moment où l’Observatoire Mondiale des Forêts (OMF) publie que la moitié des 175 000KM2 de forêts de production que comptait le Cameroun a été détruit, tandis qu’au moins 20% des 50.000KM2 de forêts résiduelles sont dégradées.

L’atelier de Yaoundé organisé par le Réseau Climat et Développement et le Centre de Naturopathie et d’Action Humanitaire (CENAHC) a été rehaussé par la présence du Sénateur camerounais Essomba Tsoungui et de l’honorable Louis Essola Etoa. L’organisateur principal de cet atelier le Dr. Zebaze du CENAHC s’est dit satisfait de la tenue de cet atelier d’échanges et de partage d’expériences avec les acteurs locaux de la filière des produits forestiers non ligneux dont les activités nuisent peu à la gestion durable des ressources forestiers, mais souffrent des effets des changements climatiques.

Ericien Pascal Nguiamba.

                                             ANNONCEURS,

                              Pour contacter notre Rédaction 

                                        Tel: 00237 99.84.39.76

                             email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.