Voici la liste complète des membres de ce Comité rendue publique par le Pr. Aba’a Oyono au cours d’une conférence de presse le 10 septembre 2013 à Yaoundé.


La crise du droit d’auteur au Cameroun vient de pousser l’Etat à prendre enfin  ses responsabilités en mettant un terme au désordre qui battait  son plein dans le domaine de l’Art Musical. Surtout après l’expiration, depuis le mois de juillet dernier, de l’agrément octroyé à la Société Civile Camerounaise de l’Art Musical (SOCAM) par le Ministère des Arts et de la Culture (MINAC).

\"Aba\'a

Pr.Jean-Clavin Aba\’a Oyono,Président de la CPMC:

\ »L\’Etat a pris ses responsabilités\ ».

Face à ce vide juridique, certains administrateurs ont voulu prendre la SOCAMen otage. C’est ainsi qu’ils ont tenté d’organiser une réunion illégale dans un domicile privé à Douala dans l’optique d’installer un Directeur Général à la tête de cette Société. Des actes illégaux interdits par les autorités administratives et par la tutelle ministérielle.

Le Président de la Commission Permanente de Médiation et de Contrôle (CPMC) des Sociétés de gestion collective des Droits d’auteurs, le Pr. Jean-Calvin Aba’a Oyono est monté au créneau hier 10 septembre 2013 au cours d’une conférence de presse pour informer l’opinion nationale et internationale sur les mesures prises par l’Etat pour remettre de l’ordre dans  ce secteur. Selon lui, à l’heure actuelle faute d’agrément «la SOCAM fonctionne actuellement sous le régime de la tolérance administrative ».Et en attendant le renouvellement de l’agrément dont « le dossier est en cours au Ministère des Arts de la Culture»,le Président de la CPMC est formel : « Tous les actes pris actuellement par les administrateurs de la SOCAM sont nuls et de nul effet ».En attendant l’organisation d’une Assemblée Générale élective prévue au mois d’octobre prochain(après les échéances politiques), un Comité de réflexion sur les textes fondamentaux régissant la Société Civile Camerounaise de l’Art Musical a été créé par la Ministre des Arts et de la Culture,Ama Tutu Muna, le 9 septembre 2013.La mission de ce Comité est d’opérer un toilettage exhaustif des textes suivants : Les statuts, le Code électoral,ainsi que le règlement général régissant l’organisation et le fonctionnement de la SOCAM.

Le Comité, présidé par le Pr. Aba’a Oyono, a pour vice président  Irène Mélanie Gwenang, Chef de la Division des Affaires Juridiques au Ministère des Arts et de la Culture et pour Rapporteurs, Nkwenty Ngwei Sylvia, Rapporteur de la CPMC; Mbala Elanga Edmond VII, Rapporteur de la CPMC ; Eyenga Elisée Amour II, du Cabinet du Ministère des Arts et de la Culture.

La décision signée par la Ministre Ama Tutu Muna, nomme comme Membres de ce Comité, les artistes suivants : Nicole Mara,Mbekum Adeline,Zambo Marthe,Mboule Joe,Andegue Godefroy,Pajeto Doudou , Kweni Silver,Sam Fan Thomas,Ndoumbe Dika Louis Roméo,Ateh Bazor,Etah Egbe Emmanuel,Eko Roosevelt,Tamwo Isidore, et Nelle Charly.Le Secrétariat technique de ce Comité est assuré par Nkaa Essome Paul Roger,et Angounou Axel Lytran.

Au cours des échanges avec la presse, le Pr. Aba’a Oyono a précisé que « la culture est un service public » et que « le droit d’auteur est une activité régalienne de l’Etat ».Voilà pourquoi l’Etat conserve son  « droit de regard » dans ce secteur d’activités « afin que la gestion n’aille pas dans tous les sens » précise ce technocrate indépendant. L’Etat était donc ainsi dans son bon droit en prenant ses responsabilités. Et il s’agit pour la CPMC de respecter le principe de légalité dit le Pr. Aba’a Oyono. Actuellement, tout est mis en œuvre pour que se tienne en octobre prochain une Assemblée Générale élective  qui permettra la mise sur pied d’une nouvelle équipe dirigeante (PCA et Membres du Conseil d’Administration) et la désignation d’un nouveau Directeur Général. En attendant le déclenchement des poursuites judiciaires contre tous  ces « bandits à col blanc » qui ont pillé les caisses de la SOCAM.Le Pr.Jean Calvin Aba’a Oyono l’a d’ailleurs martelé très fort.

Ericien Pascal Nguiamba.


                                                     PUBLICITE

                       INSEREZ VOS ANNONCES COMMERCIALES ICI

                                              Contactez-Nous.

                                           Tel:00237 99843976

                              email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.