Ils  viennent de trois formations politiques de l’opposition. Et ont décidé de rejoindre le RDPC, parti au pouvoir.


C’est une information diffusée  en boucle hier  22 septembre 2013 au journal télévisé de 20h sur la télévision nationale, CRTV : Des militants du Social Démocratic Front(SDF) principale formation politique de l’opposition camerounaise, et ceux de l’Union Nationale Pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), ont claqué la porte de leur  parti respectif dans la localité de Loum, Région du Littoral et ont regagné les rangs du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais(RDPC) au pouvoir.

\"biya-ok.jpg\"

S.E.M.Paul Biya,Président national du RDPC, Chef de

l\’Etat.


Ces démissions interviennent quelques jours seulement après celle des militants de l’Union pour la Fraternité et la Prospérité(UFP), dans la Région de l’Est du pays qui ont donné le ton en claquant la porte du parti du Dr. Olivier Bilé,en début de semaine dernière, pour regagner  le RDPC de Paul Biya, Président de la République du Cameroun.

L’UNDP de Bello Bouba Maïgari et le SDF du Chairman Ni John Fru Ndi, ont donc  à leur tour subis des défections alors que la campagne pour le double scrutin des législatives et municipales du 30 septembre 20213, bat intensément son plein sur l’étendue du territoire nationale.

Selon certains observateurs, ces défections dans les rangs de l’opposition, renforcent le capital sympathie du RDPC auprès des populations.

Perin Loire Nzindi.


                                                             PUBLICITE

                                          Faites vos petites anonces ICI

                                                          Contactez-Nous

                                                       Tel:00237 99843976

                                    email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.