Le Docteur Armand NGHEMKAP, Médecin Urgentiste et Praticien Hospitalier en France a dirigé un atelier sur le thème «  SAUVER DES VIES » au cours de la célébration du 2ème anniversaire de LCCLC. Nous sommes allés à sa rencontre. Pour en savoir d’avantage. Entretien.


Bonjour Docteur, que signifie LCCLC ?

 LCCLC signifie « LE CAMEROUN, C\’EST LE CAMEROUN ». Je ne suis pas mandaté pour parler en son nom mais je peux tout simplement vous dire que c\’est un groupe de Camerounais disséminés à travers le monde, réunis dans un forum sur facebook, et qui se reconnaissent dans des valeurs d’amitié et de sympathie qu\’ils partagent par un concept du « VIVRE ENSEMBLE ». LCCLC réunit, si mes informations sont exactes, plus de 12000 Camerounais et représente actuellement par le nombre de ses adhérents, le plus grand forum camerounais dans un réseau social.

\"Dr

Dr.Armand Nghemkap face aux participants

de LCCLC.

 

Pourquoi apprendre des « GESTES QUI SAUVENT » aux invités de son 2ème anniversaire ?

J\’avoue que c\’est une initiative tout à fait originale, à féliciter et à encourager car chaque année au moins 5 millions de personnes sont victimes d’accidents de la vie courante qui sont responsables de 15 000 décès. Plus de 10 000 de ces décès pourraient être épargnés si une personne sur cinq connaissait les gestes qui sauvent. Je profite de cette opportunité que vous m\’offrez pour remercier les organisateurs qui ont eu cette idée fort novatrice dans la diaspora. Je vais nommer Mathieu YOUBI, le créateur du forum LCCLC ainsi que le Dr Marie Madeleine MBIENZ qui a supervisé avec moi cet atelier Santé.

 

Quels sont les gestes qui sauvent à connaître ?

 Il y a plusieurs «  GESTES QUI SAUVENT » à connaître si l\’ont veut sauver des vies mais au cours de l\’atelier que j\’ai souhaité ludique et interactif, j\’ai surtout insisté sur des situations que l\’on rencontre au quotidien : La reconnaissance d\’un arrêt cardiaque et l\’apprentissage du massage cardiaque ainsi que l\’utilisation d\’un défibrillateur cardiaque, l\’ initiation et la sensibilisation pour la réalisation de la manœuvre de HEIMLICH chez toute personne qui s\’étouffe lors d\’un repas par exemple avec des cas concrets que j\’ai portés à la connaissance des participants à l\’atelier.

 Dans un post sur le journal de LCCLC, vous conseilliez aux participants à l\’atelier Santé «  SAUVER DES VIES » de ne point manger de soupe le samedi 28 septembre 2013, et de manger par contre beaucoup de cacahuètes. Bon nombre de lecteurs n\’ont pas bien saisi la portée de ce conseil. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En fait, j\’ai voulu faire un buzz comme on le dit dans le jargon communicatif du net afin d’éveiller les participants à l\’atelier. En postant ce message sur le mur de LCCLC, j\’étais bien conscient que le message était brouillé et suscitait beaucoup d\’interrogations. A travers votre question et eu égard au succès médiatique et d\’estime de  cet atelier Santé « SAUVER DES VIES », je constate avec beaucoup de fierté personnelle que mon objectif a été atteint. Désormais, LCCLC sauve des vies.

 

Qu\’ en est-il de votre combat pour la Prévention des AVC au Cameroun ?

 Mon combat se poursuit et s\’intensifie. J\’ai fait des émissions radio dont une avec le journaliste KING LIMY sur la Radio Des Artistes (RDA) ainsi qu’avec le journaliste François ZOO\’ MEVELE sur Radio Sud Besançon. J\’ai également publié un article intitulé « Prévention des AVC au Cameroun, l\’ignorance tue »  sur le site afrik.com, et un autre article sur le site ekilafrica.com dans lequel je réaffirme par le biais d\’une interview que «  la Prévention et le Dépistage précoce des Facteurs de risque cardio-vasculaire doivent être le cheval de bataille de toute politique de Santé Publique en 2014 ». Mais il reste encore beaucoup à faire pour une bonne information des Camerounais sur les facteurs de risque et pour une meilleure sensibilisation sur le dépistage précoce de ces facteurs de risque d’AVC.

 

Et votre combat pour la Prévention de la Mort Subite des Sportifs… Où en êtes-vous ?

Je poursuis le combat mais j\’avoue l\’avoir mis en arrière-plan afin de concentrer mes forces et mon énergie sur la prévention des AVC au Cameroun. Comme je l\’ai déjà dit dans une précédente interview de votre journal yaoundeinfos.com, j\’estime qu’après 10 ans d\’une lutte acharnée contre la Mort Subite des Sportifs, ma satisfaction est grande et mes efforts récompensés. En effet, le taux de survie après un arrêt cardiaque chez un sportif est passé de 3% au début de mon combat qui coïncide avec le décès de Marc-Vivien FOE en juin 2003 à près de 50 %  d’après les dernières publications médicales parues en 2013. Ce qui représente un véritable succès qui est notamment lié à une bonne campagne d\’information et de sensibilisation des sportifs et de leur entourage à la reconnaissance d\’un arrêt cardiaque et à leur initiation au massage cardiaque, ainsi qu\’à l\’utilisation d\’un défibrillateur cardiaque. C\’est d\’ailleurs toutes ces notions que j\’ai tenu à rappeler aux participants de l\’atelier Santé «  SAUVER DES VIES » du 2ème anniversaire de LCCLC.

\"DR

 

Docteur, nous arrivons au terme de notre entretien. Quels sont vos projets en guise de conclusion ?

En guise de conclusion, je tiens à remercier la rédaction de yaoundeinfos.com d\’être venu à ma rencontre. Je tiens aussi à informer vos lecteurs que conformément à leur demande, j\’ai décidé de sauter le pas et de ce fait, je présenterai à partir du 19 octobre prochain à 19h00 une Chronique Santé mensuelle intitulée ALLO DOCTA ! LA CHRONIQUE SANTE DU DR ARMAND. Je les invite à me suivre en direct tous les 3ème samedis du mois en se connectant où qu\’ils se trouvent dans le monde sur www.radiofmmizik.com et cliquez sur émission COULEUR PIMENT. Vos lecteurs peuvent également poser leurs questions ou me proposer des thèmes d\’émission en les postant sur le FORUM DES AUDITEURS ALLO DOCTA ( FAAD ) qui est un groupe que j\’ai créé sur FACEBOOK afin de fidéliser les auditeurs de ma Chronique Santé ALLO DOCTA !

 

Docteur, où trouvez-vous toute cette énergie ?

Je puise cette énergie en ma foi en Dieu qui me protège, me guide et m\’oriente dans les différentes missions que le Seigneur me confie.

Docteur, la rédaction de yaoundeinfos.com vous remercie pour votre disponibilité.

Contact Dr.Armand Nghemkap: email: nghemkap@yahoo.fr

One Reply to “CAMEROUN:SANTE:Dr.ARMAND NGHEMKAP: "DÉSORMAIS LCCLC SAUVE DES VIES".”

  • massage
    massage
    Reply

    Voilà un beau combat quemène ce Docteur, qui plus est à l’air fort sympathique. C’est bien d’avoir mis ses coordonnées, je diffuse la page sur Facebook, peut-être sera-t-il contacté par quelqu’un
    pouvant l’aider ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.