Médecin du sport et animateur de  la Chronique Santé  « ALLO DOCTA » sur  www.radiofmmizik.com , le Docteur Armand NGHEMKAP  parle de cette tribune  de sensibilisation et des problèmes de santé chez les sportifs. Entretien exclusif. Lire.

\"ALLODocteur après la mort de Marc- Vivien FOE il y a 10 ans, celle du  jeune footballeur camerounais Valery NYABA le 28 octobre dernier entre autres, la mort subite du sportif poursuit lentement mais surement son parcours macabre .votre chronique santé ALLO DOCTA du 16 novembre dernier était  justement consacrée aux «  MALAISES CHEZ LES SPORTIFS ». Alors Docteur doit-on conclure que le sport est  dangereux pour la santé?

Ma réponse est très simple et elle est fondée sur  des   publications scientifiques dans différentes revues médicales. Le sport n\’est en aucun cas dangereux pour la santé et est même un facteur protecteur des accidents cardio- vasculaires à savoir des crises cardiaques et AVC.

 

Mais pourquoi alors tant de morts subites chez les sportifs ?

En effet, le sport peut également être un facteur déclenchant des malaises cardiaques lorsqu’il est pratiqué dans de mauvaises conditions chez des personnes à risque à savoir des personnes qui ont des maladies cardiaques silencieuses et asymptomatiques qu\’elles ignorent.

 

Justement Docteur, quelles sont ces maladies cardiaques ?

Chez les sportifs jeunes âgés de moins de 35 ans, ces maladies cardiaques sont surtout d\’origine congénitale et liées à des prédispositions génétiques. Ce sont surtout des cardiomyopathies hypertrophiques qui sont des anomalies de naissance du muscle cardiaque qui rendent le cœur trop gros, en tout cas plus gros qu\’un cœur normal. Ces cardiomyopathies hypertrophiques congénitales sont la cause la plus courante de mort subite du sportif jeune de moins de 35 ans. En effet, elles peuvent rester silencieuse pendant plusieurs années puis se révéler par une mort subite du jeune sportif. Chez les sportifs âgés de plus de 35 ans, les morts subites sont surtout liées à des causes coronariennes par rétrécissement des artères du cœur par des plaques d\’athérome à savoir des dépôts de cholestérol sur la paroi des artères du cœur.

 

 Docteur, vous dites que ces maladies cardiaques sont silencieuses et asymptomatiques. Que doivent faire les sportifs pour savoir s\’ils sont à risque de mort subite du sportif ?

Dans un premier temps toute personne qui désire faire du sport ou reprendre une activité sportive doit savoir si dans son entourage familial il ya déjà eu un cas de mort subite avant l\’âge de 35 ans. Je parle ici de mort subite en général et non uniquement d\’une mort subite sportive. Si c\’est le cas, la personne doit se considérer comme étant à risque de mort subite du sportif. Dans un deuxième temps, je conseille à toute personne désirant pratiquer une activité sportive de passer au péalable une visite médicale de non contre-indication à la pratique sportive et pour ceux qui sont déjà en activité sportive, je leur conseille un suivi cardiologique régulier avec notamment la réalisation d\’un ECG à savoir un Electrocardiogramme tous les 2 ans et ceci tout au long de leur carrière. Ce suivi cardiologique doit comprendre une échographie cardiaque  chez les sujets à risque ainsi qu\’une épreuve d\’effort chez les sportifs de plus de 35 ans. Il faut savoir que plus de la moitié des morts subite du sportif pourrait être évitée  si le dépistage des maladies cardiaques silencieuses, asymptomatiques et ignorées était fait systématiquement grâce à une visite médicale de non contre-indication avant  la pratique d\’une activité sportive quelque soit l\’âge.

 

Au cours de votre chronique santé  ALLO DOCTA, l\’ancien Lion Indomptable du Cameroun, Emmanuel Kessack MABOANG qui était votre invité, vous a demandé s\’il existait  des signes d\’alerte de mort subite du sportif ? Alors Docteur, y a-t-il des signes annonciateurs d\’une mort subite que le sportif doit connaître ?

Il existe effectivement des signes d\’alerte que toute  personne qui pratique une activité physique sportive doit savoir. En fait, il faut savoir écouter son corps pour les détecter et consulter rapidement un médecin dès l\’apparition d\’un de ses signes qui sont une douleur thoracique ou une sensation d\’oppression ou encore de gêne thoracique, l\’apparition d\’un essoufflement anormal et inhabituel, toute sensation de palpitation et toute sensation de malaise survenant pendant ou après l\’effort

\"ALLO

Avec l\’ancien international camerounais

Emmanuel Maboang Kessack

 

Docteur, quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs pour une pratique sportive sans risque ?

Cette question est tout à fait intéressante. Je me suis inspiré des règles d\’or du Club des Cardiologues du Sport pour proposer aux Auditeurs de ma chronique santé ALLO DOCTA, les DIX COMMANDEMENTS DU SPORTIF qui sont :

 

            1- Savoir si on est à risque de mort subite du sportif par ses antécédents familiaux et passer une VISITE MEDICALE de NON CONTRE-INDICATION à la pratique sportive comprenant la réalisation d\’un ECG, avant la pratique de tout sport ou avant toute reprise d\’une activité sportive.

 

            2- Connaitre les SIGNES D\’ALERTE d’un malaise cardiaque du sportif et le signaler à son Médecin.

 

            3- Pratiquer une ACTIVITE PHYSIQUE  ou SPORTIVE modérée, régulière et adaptée à ses capacités.

 

            4- Toujours respecter un ECHAUFFEMENT de 10 mn au minimum avant tout effort physique intense afin de préparer ses muscles à l\’effort.

 

            5- Eviter l\’EPUISEMENT à savoir un essoufflement à l\’extrême jusqu\’à ne plus pouvoir parler.

 

            6- Bien S\’HYDRATER avant, pendant et après l\’effort.

 

            7- Ne pas FUMER 1h minimum avant la pratique sportive ni 2h minimum après toute pratique sportive.

 

            8- Ne pas faire du sport si on a de la FIEVRE.

 

            9- Eviter la consommation de substances dopantes et de BOISSONS ENERGISANTES.

 

            10- Eviter la pratique sportive quand il fait très FROID (T° inférieure à – 5° C) ou très CHAUD (T° supérieure à 30 °)

\"ALLO

Avec les membres du groupe X Malea et Maboang

Kessack.


On vous connaissait Promoteur de la Lutte contre les AVC au Cameroun, on vous découvre désormais Journaliste Médical et Promoteur d\’une Chronique santé intitulée ALLO DOCTA : La Chronique Santé du Dr Armand. Pouvez – vous expliquer le concept ALLO DOCTA à nos lecteurs ?

Ma conception d’ALLO DOCTA est basée sur un double constat. D\’une part, la Santé est le bien le plus précieux pour l\’Homme et d\’autre part, ETRE EN BONNE SANTE est un BIEN UNIVERSEL pour l\’humanité. C\’est face à ce double constat que LA CHRONIQUE SANTE  ALLO DOCTA s\’est fixée pour objectif principal de donner la bonne information et de mieux sensibiliser le grand public en général et ses auditeurs en particulier où qu\’ils se trouvent dans le monde, sur les grands problèmes de Santé Publique qui ruinent la société. C\’est aussi pour ces raisons qu’ALLO DOCTA a pour slogan «  ETRE BIEN INFORME ET ETRE BIEN SENSIBILISE …pour MIEUX SE PROTEGER et MIEUX AFFRONTER LES MALADIES EN CAS D\’ATTAQUE ». Dans cette chronique santé que j\’ai voulu mensuelle, je traite un thème de Santé Publique avec des conseils d\’ordre pratique aux Auditeurs. Ensuite je fais avec mon invité, une analyse et un commentaire de l\’actualité du mois dans le domaine de la Santé. Enfin, la chronique se termine par les réponses aux questions que les auditeurs ont posées sur le FORUM DES AUDITEURS ALLO DOCTA (FAAD) sur FACEBOOK. La première chronique diffusée le 19 octobre dernier était consacrée à la PREVENTION DES AVC. Ainsi, les auditeurs ont pu connaître les DIX COMMANDEMENTS à respecter pour éviter de faire un AVC. Comme vous le savez, la deuxième chronique diffusée le 16 novembre dernier parlait des MALAISES CARDIAQUES CHEZ LES SPORTIFS.

 

Quelle est la date de la prochaine diffusion d’ALLO DOCTA et quel thème sera abordé ?

La prochaine diffusion d’ALLO DOCTA est prévue le samedi 21 décembre prochain dès 19h00 et sera consacrée à la connaissance des « GESTES QUI SAUVENT ». En tant que Médecin Urgentiste, j\’ai beaucoup de connaissances dans le domaine mais j\’estime pour ma part qu\’on n\’a pas forcément besoin de toute cette formation pour sauver une vie. Je veux dire qu\’il ne faut pas être Médecin, Infirmier, Pompier ou encore Secouriste pour être capable de sauver une vie. Mon invité pour cette émission sera le Dr Marie-Madeleine MBIENZ qui s\’est notamment illustrée lors de la célébration en France du 2ème anniversaire du forum LCCLC ( LE CAMEROUN, C\’EST LE CAMEROUN ), par son initiative tout à fait originale de proposer aux invités de LCCLC un atelier «  SAUVER DES VIES ». C\’est l\’occasion pour moi de revenir sur les motivations de sa démarche et de promouvoir à une large échelle de telles initiatives qui font avancer notre société.

 

Comment peut-on suivre votre Chronique Santé ALLO DOCTA ?

Les auditeurs peuvent suivre ma Chronique Santé ALLO DOCTA où qu\’ils se trouvent dans le monde en se connectant tout simplement, dès 19H00 le samedi 21 décembre prochain, sur le site www.radiofmmizik.com qui est la première radio afro-caribéenne du web. ALLO DOCTA ! LA CHRONIQUE SANTE DU DR ARMAND est une chronique santé mensuelle diffusée tous les 3èmes samedis du mois dans l\’émission COULEUR PIMENT de MAX GRANIER.

 

Docteur, la rédaction de yaoundeinfos.com vous remercie une fois de plus pour votre disponibilité.

C\’est moi qui vous remercie


                                                           Contact Rédaction

                                                         Tel: 00237 99 84 39 76

                                             email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.