Le Centre pour l’environnement et le Développement vient d’outiller les Communautés afin qu’elles puissent traquer tous les faussaires du secteur.


La lutte contre l’exploitation forestière illégale est en marche au Cameroun. Le  Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) s’est engagé à tordre le coup à ce phénomène qui met en péril la bonne gouvernance dans le secteur des forêts et du bois au Cameroun. C’est dans cette optique que le CED a récemment outillé les communautés afin qu’elles puissent traquer les exploitants forestiers véreux qui pillent les forêts camerounaises.

\"FORÊTS\"

La forêt camerounaise,l\’un des bras séculiers

de l\’économie.


Il faut dire que cette  initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Accompagnement des OSC et des Communautés à l’amélioration de la gouvernance forestière : Appui à l’observation externe des forets », mis en œuvre par le CED et financé par l’Union Européenne. Ce sont au total 125 Observateurs indépendants locaux, constitués en réseau et 15 Organisations de la Société Civile (OSC) locales  des zones forestières du Cameroun qui ont bénéficié des outils de lutte contre l’exploitation illégale de bois. La production d’un Guide simplifié d’Observation externe des activités forestières, fait partie des principaux outils issus de cette initiative.

Selon Victor Amougou A du Centre pour l’Education, la Formation et l’Appui aux Initiatives de Développement au Cameroun(CEFAID), cette action était salutaire car dit-il « Nous avons tiré des leçons sur le processus de mise en œuvre des activités relatives à l’observation externe des forêts pour contribuer à la lutte contre l’exploitation illégale du bois et des produits dérivés du bois »

 Bon à savoir, avant la signature de l’accord de partenariat volontaires entre le Cameroun et l’Union Européenne, la Société Civile camerounaise dans le cadre de la plateforme forêt et communauté, s’est impliquée activement pour apporter sa contribution dans ce processus. Et après la signature, il est  donc à présent  question de mettre en œuvre l’accord  à travers un certain nombre de dispositions dont  la lutte contre l’exploitation illégale est l’élément central.

Des  Organisations de la Société Civile et  les Communautés, s’engagent donc  à  soutenir les pouvoirs publics dans la lutte contre l’illégalité dans l’exploitation du bois et des autres ressources naturelles. Les 11 leçons apprises  par les uns et les autres de l’observation externe des forêts seront leur seront sans doute bénéfiques pour une meilleure synergie de travail dont  la finalité reste la  mise en œuvre de la bonne gouvernance forestière au Cameroun.

EPN

 

                                                  PUBLICITE

                    Insérez vos petites Annonces à petits prix ici

                                               Contactez-Nous

                                          Tel: 00237 99 84 39 76

                             email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.