L’évènement qui se tient du 26 au 30 novembre 2013 est placé sous le haut patronage du Premier Ministre Chef du gouvernement.


L’ouverture officiel du Salon des transports et de la logistique a eu lieu hier mercredi 27 novembre 2013 à  l’esplanade  principale de  l’hôtel de ville de Yaoundé, cadre choisi pour l’organisation de cet important évènement  placé sous le thème « L’impact et les enjeux des transports dans le processus de l’émergence du Cameroun et l’intégration sous régionale ».

\"SALON

M.Sohna Sohna Sadrack,visitant les stands.

C’est M.Sohna Sohna, Conseiller technique numéro 2 au Ministère  des transports (qui assure la supervision du Salon),qui a présidé la cérémonie d’ouverture en lieu et place du Ministre Robert Nkili empêché. Pour le Conseiller Technique numéro N°2  au ministre des transports, Ce Salon « plateforme de communication et de réflexion » fait partie des initiatives qui « permettent de contribuer aux options du Chef de l’Etat Paul Biya pour l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035 ».Car ajoute t-il « le transport est un paramètre très important pour le développement d’un pays puisque tout se transporte. Pour développer un pays il faut développer les capacités de ses moyens de transport, il faut également développer ses capacités de ses moyens  logistiques .Ce forum va donc donner une qualité  à notre pays et à la sous région ».Et c’est d’ailleurs dans cette optique d’ouverture sous régionale qu’une délégation venue du Congo participe à ce Salon.

Plusieurs entreprises de transports  publiques et privées ou opérant dans le secteur des transports et de la logistique, prennent part à ce rendez-vous. Outre les expositions, le Salon est marqué par des conférences sur des thèmes variés relatifs aux transports, aux infrastructures, à la sécurité et la prévention routière, la logistique ; la métrologie etc.

\"SALON

Marcel Tchuisseu,Directeur Général d\’Africa

Business Club,Organisateur du Salon.


M.Tchuisseu Marcel, Directeur Général d’Africa Business Club, organisateur du Salon, indique que le Cameroun a « d’avantage besoin  d’un transport de plus en plus moderne et sécurisé ».Il  ajoute que «  Créer une plate forme comme celle-ci avec  les opérateurs de transports, les partenaires au développement, les institutions financières, permet de réfléchir et de  trouver les moyens d’avancement ».Ambitieux, Marcel Tchuisseu  précise que cette première édition  n’est que  « la pose de la première pierre » d’un évènement qui compte contribuer à l’émergence du Cameroun.

Ericien Pascal Nguiamba.


 

                                       PUBLICITE ET ANNONCES

                  Contact Rédaction:Tel: 00237 99 84 39 76

                     email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.