Voici les raisons de ce licenciement, actuellement au centre d’une vive polémique dans les milieux de la presse.

 

Les journalistes Armelle Nga et Angie Forbin, ne font plus partie des effectifs de la chaîne de télévision privée Canal2 International. Elles ont été chassées de cette chaîne pour des raisons qui sont actuellement au centre d’une vive polémique non seulement au sein même de ce média mais aussi et surtout dans les milieux de la presse. Normal donc que l’information relative à leur licenciement soit connue plus d’une semaine après.

\"Eric

Eric Fotso.Le Directeur Général de Canal2 International.


Joint au téléphone hier dimanche 1er décembre 2013 par la rédaction de yaoundeinfos.com,un cadre de la rédaction de Canal2  confirme l’information et précise que les deux jeunes femmes ont été licenciées pour « Faute lourde » pour Armelle Nga  et « insubordination » pour Angie Forbin. Ce cadre n’a pas donné plus de détails.

Mais selon une source, la hiérarchie de Canal2 international a chassé la journaliste Armelle Nga(de la rédaction centrale à Douala) par ce qu’elle aurait pris de l’argent à un syndicat. Sa collègue Angie Forbin(de la rédaction régionale à Yaoundé), elle, s’est vue virer pour son écart récurrent de comportement dit-on.Une autre source proche de Canal2 à Douala précise qu’en réalité « depuis le limogeage de Jean Jacques Zé au poste de Rédacteur-en-Chef, certains journalistes de la rédaction étaient sur le collimateur… ».La même source ajoute que « d’autres têtes risquent même encore de tomber ».

Ce licenciement est donc actuellement au centre d’une vive polémique car même si les fautes commises par ces deux jeunes femmes sont relatives à un décaissement d’une somme d’argent ou à l’indiscipline, devait-on pour autant les licencier ? Ne pouvait-on par leur infliger des demandes d’explications, avertissement, blâme ou même une suspension d’antenne à durée déterminée ?pourquoi est-on aller directement droit au licenciement ? Voilà des questions qui poussent certains observateurs à penser  que « ces licenciement cacheraient quelque chose…».Surtout que les journalistes Armelle Nga et Angie Forbin faisaient partie des meilleures voix de la Rédaction de la télévision d’Emmanuel Chatué. Dans un contexte où le Conseil National de la Communication et le Ministre de la Communication prônent la compétence et l’excellence sur les antennes des médias privés, on s’interroge sur la décision prise par Canal2 de se séparer de deux jeunes journalistes dont le dynamisme et la compétence ne souffraient d’aucune contestation. Plusieurs confrères disent même être surpris et déçus par ce licenciement d’Armelle Nga et d’Angie Forbin qui intervient au lendemain des limogeages de Jean Jacques Zé et d’Henri Kejang,les deux anciens Rédacteurs-En-chef de langue française et de langue anglaise de Canal2 international.

Les voix d’Armelle Nga et d’Angie Forbin ne se feront donc plus désormais entendre sur les antennes de Canal2 international. Tout comme celles  de Boney Philippe, Joly Koum, Paul Mahel, Blanche Bitga, qui eux, avaient vite compris que  « l’homme prudent voit le mal de loin ».

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                                        PUBLICITES ET ANNONCES

                                                                  Nos Contacts:

                                  Tel:00237 99.84.39.76 email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr


 

2 Replies to “CAMEROUN:MEDIAS:LA CHAINE PRIVEE CANAL2 LICENCIE DEUX JOURNALISTES FEMMES.

  • mangond
    mangond
    Reply

    C’est le sport préféré du mauvais payeur Canal 2! A qui la suite?

  • Kouam adrien
    Kouam adrien
    Reply

    Affaire Bamiléké ??? on s’y attendait ! c’est le ménage…les non bam’s partiront tous tsuipppppppp zzzzzzzzzzyyyyyyyzzzzzzz affaire tribalisme là !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.