Voici pourquoi  ce matériel de communication moderne a été  remis au Ministre André Mama Fouda le 3 décembre 2013 à Yaoundé.


Ce don  s’inscrit dans le cadre  du « renforcement de la surveillance épidémiologique et de  et de la surveillance tout court au Cameroun » a souligné le Dr. Charlotte Faty Ndiaye, Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) au Cameroun.

\"OMS

Du beau monde à cette cérémonie à la salle

des conférences du Ministère de la santé

publique.

 

En effet les Aires de santé reparties à travers le pays sont tenues de relayer au Ministère de la santé publique chaque jour  l’information sur les endémies ou épidémies qui menacent ou sévissent. Or la transmission de  l’information se faisait par courrier. Et l’enclavement de plusieurs localités entravait considérablement la circulation de l’information au Ministère de la santé, freinant ainsi la prise de décision et la mise en œuvre des actions qui en découlent. D’où la mise en œuvre du Projet « Flotte téléphonique au service de la santé » par le Ministère de la santé et l’OMS en 2010.Son but est de réduire à moyen  terme le temps de prise de décision et le temps de mise en œuvre d’actions visant à contrôler les épidémies et endémies dans les Régions enclavées. Il s’agit en fait de mettre la téléphonie au service de la veille épidémiologique. Le Dr. Faty Ndiaye explique que ce projet se voulait « une réponse à la remontée tardive et irrégulière dans données, en particulier lors de l’épidémie de cholera qui sévissait dans la Région de l’Extrême-Nord, ce qui constituait un obstacle majeur à la prise de décision rapide face à cette épidémie ».

Il faut noter qu’après  son lancement en 2010 dans les districts de santé de la Région de l’Extrême-Nord, le réseau téléphonique et internet au service de la surveillance épidémiologique a été étendu dans 4 autres Régions du pays en 2011 et complété en 2012 dans les districts de santé des 5 dernières Régions des 10 que compte le Cameroun. « Il devenait ainsi possible d’avoir les informations sur toutes les maladies sous surveillance épidémiologique et toutes ces informations en temps réel, avec la mise à disposition de tous les acteurs clés d’un téléphone à « coût zéro », à savoir que les coûts des appels dans le réseau sont subventionnés et à la charge de l’OMS. Aujourd’hui, tous les districts de santé, toutes les 10 Régions du Cameroun, ainsi que des services clés au niveau central au Ministère de la Santé Publique sont connectés et s’appellent gratuitement » indique  le Dr.Chalotte Faty  Ndiaye.

Jusqu’en fin 2012, le réseau était constitué de 310 téléphones, des ordinateurs avec connexions internet au niveau des Régions et central, mettant en réseau 257 agents de la surveillance épidémiologique des 181 districts de santé aux 10 Régions et de ces Régions au niveau central. Grace à l’UNICEF, les Régions de l’Extrême-Nord et du Nord ont bénéficié de 400 téléphones remis aux aires de santé leaders dans la première moitié de l’année 2013, en vue d’améliorer la collecte et la circulation des données dans ces Régions. Les 1200 téléphones remis le 3 décembre 2013 au Ministre de la Santé Publique, participe donc de la volonté manifeste de l’OMS de « finaliser la couverture téléphonique dans les aires de santé des 8 autres Régions restantes », en vue de la porter à échelle « avec l’espoir d’une amélioration accrue de la circulation des données entre les différents niveaux de la pyramide sanitaire » ajoute la Représentante de l’OMS qui précise qu’il s’agit aussi de « mettre à disposition 13 kits de téléconférence avec lesquels le Ministre de la santé pourra communiquer en temps réel avec les délégations régionales(et même tenir des réunions) sans nécessité de déplacement de ces derniers et toujours dans le réseau à « coût zéro ».Ce don a une valeur totale de 67 millions de FCFA.

\"OMS

Dr.Charlotte Faty Ndiaye et le Ministre André

Mama Fouda(à droite) recevant l\’award des

mains du representant de la BAD.


Cette cérémonie de remise de matériels de communication modernes était couplée à la présentation de l’Award e-health de la Banque Africaine de Développement(BAD) reçu par le Ministère de la Santé Publique et l’OMS le 23 septembre 2013 à Tunis en Tunisie. L’initiative « Flotte téléphonique au service de la santé » a été primée dans le cadre du premier concours organisé par la BAD régionale pour récompenser les initiatives d’utilisation des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) pour la santé. Le Cameroun s’est classé parmi les 10 vainqueurs dans la catégorie « Accès à l’information sanitaire », sur 116 propositions innovantes de grande qualité venant des pays africains.

EPN.

 

                                        ANNONCES ET PUBLICITES

                                                  Nos contacts

                                         Tel:00237 99 84 39 76

                              email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.