Le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés s’est adressé à la presse le 10 décembre 2013 à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Droits de l’Homme.


De concert avec plusieurs pays du monde, le Cameroun a célébré la 65è journée internationale des Droits de l’homme sous le thème « 20 ans au travail pour vos droits ».Les activités ont été organisées par la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés(CNDHL) à la Chambre de commerce de Yaoundé.

\"Dr.

Dr.Chemuta Banda Divine ,Président la CNDHL.


Cette célébration a permis aux différents acteurs impliqués dans la promotion et la protection des droits de l’homme d’apprécier l’évolution de la situation des droits de l’homme au Cameroun depuis l’avènement de la démocratie dans les années 1990.Cette thématique a également permis de mesurer l’action de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés et du Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale(CNUDHD-AC) en faveur de la protection et de la promotion des droits de l’homme non seulement sur le plan national mais également au niveau Sous régional.

Selon le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés, Dr. Chemuta Banda Divine « l’objectif général de la célébration de cette 65è Journée internationale est de revisiter les actions menées et les résultats atteints par les différents acteurs en matière des droits de l’homme au Cameroun au cours des deux dernières décennies ».C’est dans cette optique que la CNDHL a organisé une conférence-débat le 9 décembre 2013 à la chambre d’agriculture de Yaoundé sous le thème « Evolution de la situation des droits de l’homme au Cameroun :Rôles des acteurs et consolidation des acquis ».

La Commission a ainsi choisi cette occasion pour d’avantage sensibiliser les populations en général sur leurs droits et devoirs ; faire connaitre en particulier les institutions et les organisations qui œuvrent pour la protection et la promotion des droits de l’homme, ainsi que les actions qu’elles mènent et de mettre à la disposition du public, différents outils de sensibilisation sur les droits de l’homme. « On a fait beaucoup de progrès pour le cas du Cameroun » a déclaré à la presse  le Dr. Chemuta Divine Banda. Le Président de la CNDHL a même précisé que la Commission a élaboré un « plan national » de promotion et de protection des droits de l’homme  qu’elle a déjà déposé sur la table du gouvernement. Qui devra l’adopter ou pas.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                ANNONCES ET PUBLICITES

                                       Nos contacts

                                 Tel:00237 99 84 39 76

                        email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.