Elle a été inaugurée par le Président de la République, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo le 26  novembre 2013.


La première Maison  de la Francophonie d’Afrique Centrale vient de s’ouvrir à Bata en Guinée Equatoriale. C’est le Président de la République de Guinée Equatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo qui l’a inauguré le 26 novembre 2013 en présence de son épouse Madame Constancia Mangue de Obiang et d’importantes personnalités politiques  et du monde de la culture francophone.

\"Maison

La Maison de la Francophonie à BATA


En acceptant l’ouverture de cette Première Maison de la Francophonie d’Afrique centrale à Bata, deuxième ville de son pays, le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a ainsi décidé d’honorer l’un des pères fondateurs de la francophonie, Léopold Sedar Senghor en lui dédiant cette Maison.


                                             Origine de ce Projet.

Madame Françoise Etoa, Présidente du Cercle des Enfants de l’Association Défense de la langue française, qui avait fait participer la Guinée Equatoriale au concours Philippe-Senghor-Concours de français  destiné aux élèves du primaire- a été invitée par le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

\"Maison

 

Le Président Obiang Nguema Mbasogo et son

épouse à la cérémonie d\’inauguration.


C’est donc au cours de cette rencontre que Madame Etoa Françoise va suggérer  au Chef de l’Etat Equato-guinéen de créer une Maison de la Francophonie pour permettre aux jeunes Equato-guinéens d’accéder à la langue Française par le jeu. Le Président Obiang Nguema est alors séduit par le projet. Surtout qu’il est  lui-même très francophile et parle français. En outre son pays est entouré de pays francophones. Son gouvernement et lui vont donc offrir un terrain et une construction d’une valeur de deux millions d’euros. Le Président visionnaire veut  s’ouvrir à la francophonie à travers un tel projet.


                        Rôle de la Maison de la Francophonie de Bata.


Les jeunes Equato-guinéens trouveront dans la Maison de la Francophonie une Ludothèque avec des jeux éducatifs français, des salles de jeux, d’informatiques de lecture, une cantine et, à l’extérieur, des aires de jeux. Une dizaine de jeunes de tous les pays francophones, invités à découvrir la Guinée Equatoriale pourront y être hébergés, en échange de quelques heures d’animation. Dans les mois à venir, l’école française de Bata, créée  par  les entreprises françaises présentes en Guinée Equatortiale, integrera la Maison  de la Francophonie. Peu à peu cette Ecole s’agrandira afin de pouvoir accueillir les élèves Equato-guinéens.


Ericien Pascal Nguiamba.

 

                                     ANNONCES ET PUBLICITES

                                                Nos contacts

                                           Tel:00237 99 84 39 76

                               email: yaoundeinfoscontact@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.