\"CAMEROUN:LANCEMENT DES JOURNEES NATIONALES DE VACCINATION CONTRE LA POLIOMYELITE CE 11 AVRIL 2014.\"

Cette campagne de vaccination concerne tous les enfants âgés de 0 à 5 ans. Voici les recommandations du Ministre de la Santé Publique, André Mama Fouda.

La Poliomyélite est une maladie infectieuse très contagieuse qui envahit le système nerveux et peut provoquer une paralysie irréversible et parfois le décès. Elle touche essentiellement les enfants mais peut également atteindre les adultes provoquant un nombre important de décès chez ceux-ci.

Il n’ya pas de traitement et la vaccination par l’administration de gouttes de vaccins dans la bouche (2 gouttes par enfant en phases) reste le moyen de prévention le plus efficace. Cette Maladie a été déclarée « urgence de santé » au niveau mondial depuis 2012 et tous les Etats se sont engagés à arrêter la circulation du virus de la poliomyélite dans le monde en 2015.

Le Ministre de la santé publique, André Mama Fouda qui était face à la presse le 9 avril dernier pour annoncer le lancement, ce vendredi 11 avril 2014, sur l’ensemble du territoire national, des Journées Nationales de Vaccination de riposte contre la flambée épidémique de Poliomyélite, a invité toutes les familles vivant au Cameroun ayant des enfants âgés de 0 à 5 ans qu’ils soient vaccinés ou pas, à les faire vacciner à nouveau et à chaque passage. Gratuitement.Selon André Mama Fouda, « le fait de laisser les enfants non vaccinés, fragilise la protection collective et risque d’anéantir tous les efforts déjà consentis, car c’est à travers les enfants non vaccinés ou insuffisamment protégés que la poliomyélite passe ».Le Ministre de la santé publique précise que « Recevoir à plusieurs reprises des doses de vaccin de polio renforce la protection de l’enfant et ne peut en aucun cas nuire à sa santé ».

Il faut dire que les vaccinateurs vont faire du porte à porte, mais les parents qui ne veulent pas ouvrir leur concession aux vaccinateurs, sont appelés à conduire leurs enfants dans la formation sanitaire la plus proche a indiqué le Ministre de la Santé. Il ajoute qu’après la première phase qui va du 11 au 13 avril 2014, d’autres campagnes se dérouleront aux mois de mai et de juin 2014. La répétition des campagnes permettra de vacciner tous les enfants qui n’ont pas reçu complètement leurs vaccins et d’augmenter la protection de ceux qui en ont déjà reçu, « car plus un enfant reçoit les gouttes de vaccin, mieux il est protégé » a déclaré le Ministre de la santé publique.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.