\"CAMEROUN:UN PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LA MORTALITE MATERNELLE,NEONATALE ET INFANTO-JUVENILE VOIT LE JOUR A YAOUNDE.\"

Voici pourquoi il a été mis sur pied par le gouvernement et ses partenaires.

Le Programme National de Lutte contre la Mortalité Maternelle, Néonatale et Infanto-Juvénile, est un programme multisectoriel. Qui concerne plusieurs acteurs : Les administrations publiques et privées, les partenaires techniques et financiers, les Organisations de la Société Civile, les leaders communautaires et traditionnels etc.

Le lancement officiel de ce programme a eu lieu le 9 mai 2014 à Yaoundé par le Ministre de la Santé Publique et président dudit Programme, André Mama Fouda, en présence des membres du gouvernement et des partenaires du gouvernement. L’objectif majeur de ce nouveau programme est de prévenir les décès maternels, néonataux et infanto-juvéniles évitables au Cameroun. En effet en 2013, il ya eu environs 940.000 accouchements au Cameroun. Selon l’Enquête Démographique et de Santé(EDS) 2011, le ratio de mortalité maternelle est de 782 décès pour 100.000 naissances vivantes, ce qui veut dire qu’environs 7000 femmes seraient décédées en 2013 en donnant la vie. Ces décès sont causés par des hémorragies ; maladies hypertensives, travail prolongé et bloqué, infections, complications post avortement etc. Les spécialistes ajoutent qu’il ya aussi des facteurs favorisant ces multiples décès notamment des accouchements non assistés par un personnel qualifié, la qualité insuffisante de l’offre de soins obstétricaux…

Quant à la mortalité infantile, selon l’EDS 2011, le taux de mortalité des enfants de moins d’un an au Cameroun est de 62 décès pour 1000 naissances vivantes, c’est-à-dire que 58000 enfants nés en 2013 n’auraient pas atteint leur premier anniversaire. Les causes de ces décès sont entre autres, la prématurité, l’Asphyxie, infection néonatale, paludisme, maladie diarrhéiques, infections respiratoires aigues, malnutrition et le sida. Déjà en 2010, à la suite de l’Union Africaine, le Cameroun s’est engagé dans la Campagne pour l’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle et Infantile (CARMMA 2010-2013), sous le haut patronage de la Première Dame, Chantal Biya. En novembre 2013, compte tenu de la gravité de la situation, il a été créé le Programme National multisectoriel de lutte contre la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile qui offre un cadre pour la coordination, la promotion et le renforcement de l’engagement multisectoriel pour une plus grande synergie dans l’action visant l’amélioration de la situation.

Yaoundeinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.