\"CAMEROUN:LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU CENTRE D'UN DEBAT A L'INSTITUT FRANCAIS DE YAOUNDE.\"

Des experts internationaux, scientifiques, journalistes et représentants de la Société Civile ont animé une table-ronde sur le thème « Forets et séquestration du Carbone » le 13 mai 2014 à Yaoundé.

Cette table-ronde a été organisée à Yaoundé par l’Institut Français du Cameroun (IFC), en prélude à la 21è conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, prévue à Paris en France en 2015.

Son objectif sera d’ailleurs de parvenir à un accord global juridiquement contraignant sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

La présence de l’Ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon (qui a décidé d’apporter son soutien à cette initiative,NOTRE PHOTO) et de plusieurs experts à l’instar de Denis Koulagna, Secrétaire général du Ministère camerounais des Forêts et de la Faune, Alain Varsenty, économiste et chercheur au CIRAD, illustrent la volonté manifeste de la France et du Cameroun d’œuvrer en synergie pour la préservation des forêts et surtout le bien-être des populations.

Les participants à cette Table-ronde de Yaoundé ont ainsi débattu sur l’importance des produits et des services procurés par les forêts, les menaces qui pèsent sur les forêts, et sur les conséquences des menaces avec un accent sur les conséquences climatiques. Il était aussi question de partager les efforts existants ou à venir pour inscrire les forêts dans le cadre de la réponse nationale aux changements climatiques.

La table-ronde diffusée sur la télévision nationale du Cameroun avait pour objectif de présenter aux téléspectateurs à travers des images et des réactions multiples, la situation de la déforestation et de la dégradation des forêts, expliquer les liens qui peuvent être faits avec le réchauffement climatique et évoquer les dispositifs mis en place au niveau national pour atténuer les phénomènes(élargissement possible sur l’implication du Cameroun dans des négociations et mécanismes internationaux REDD+).

Bon à savoir, une autre table-ronde sur le thème « Relèvement du niveau des océans et urbanisation », est prévue le 2 juin 2014 à l’Institut Français à Douala, et une troisième sur le thème « Désertification et adaptation », le 11 juin 2014 à l’Institut Français à Yaoundé.

Yaoundeinfos.com

One Reply to “CAMEROUN:LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU CENTRE D\’UN DEBAT A L\’INSTITUT FRANCAIS DE YAOUNDE.”

  • Marie
    Marie
    Reply

    Nous avons des hectares de forêts immenses, et le continent Européen est dix mille fois plus petit que le continent Africain. ce que veulent "ces gens", c’est que nous laissons les arbres, que eux, qui ont tout déforesté de leur maigres superficie "continentale" ils continuent de produire des céréales pour nous nourrir. QUI est FOU ?
    Les entourloupes c’est fini les gars. Travaillez vos hectares pour votre population vieillissante, et nous nous avons des hectares et des hectares pour accueillir les milliers d’enfants Africains dont la population ne vieillit pas . Pfff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.