\"CAMEROUN-CHINE: REVELATIONS SUR LE CONCOURS NATIONAL DE LA LANGUE CHINOISE ORGANISE A YAOUNDE.\"

La finale nationale de ce concours reservé aux étudiants des universités du Cameroun a eu lieu le 16 mai 2014 à Yaoundé. Et le vainqueur s’appelle…

Le concours nationale de langue chinoise, encore appelé « Chinese Bridge » s’est déroulé le 16 mai 2014 au campus de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun(IRIC).

Ce concours considéré comme une « tradition » à l’IRIC ,est en réalité une compétition sur la langue et la culture chinoise réservé aux étudiants des universités du Cameroun et annuellement patronné par le bureau central des Instituts Confucius Hanban et organisé au Cameroun par l’Institut Confucius de l’Université de Yaoundé II. La finale de ce concours a été remportée par l’étudiant Bouli Siméon Armand Yannick, de l’Ecole Normale de Maroua. Il ira, avec un autre étudiant, représenter le Cameroun à la grande finale mondiale prévue en Chine d'ici septembre 2014. L’Institut des Relations Internationales abritait ainsi la 11è édition du « Chinese Bridge ».Et la 13è édition au plan national.

Selon le Pr. Oumarou Bouba, Recteur de l’Université de Yaoundé II Soa, cette compétition qui offre aux apprenants l'occasion de démontrer leur niveau de langue chinoise, est l’une des matérialisations de la coopération entre le Cameroun et la Chine. Aussi a-t-il rappelé aux étudiants camerounais et apprenants de la langue et de la culture chinoise que « La Chine constitue désormais une terre d’opportunité pour vous, pour votre avenir et par ricochet celui du Cameroun ». Une position que partage entièrement le Directeur de l’Institut Confucius, YU Guoyang(notre photo) qui trouve en ce concours une « belle plateforme » d’apprentissage de la langue chinoise et un « bel exemple de coopération » entre son pays et le Cameroun. Bon à savoir, actuellement 6500 camerounais apprennent la langue chinoise.

Yaoundeinfos.com

2 Replies to “CAMEROUN-CHINE: REVELATIONS SUR LE CONCOURS NATIONAL DE LA LANGUE CHINOISE ORGANISE A YAOUNDE.

  • wesley
    wesley
    Reply

    ok!

  • EKAMBI MALOKA JUNIOR
    EKAMBI MALOKA JUNIOR
    Reply

    ENORME J ADHERE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.